Les visiteurs d’Angkor sont moins nombreux mais plus attentifs qu’avant

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 11/06/2022 à 08:51 | Mis à jour le 11/06/2022 à 03:55
Photo : AKP
touristes akp

Angkor a attiré 45 779 touristes étrangers au cours des cinq premiers mois de 2022. Pour Olivier Piot, ils sont plus attentifs aux expériences humaines et culturelles que peut leur offrir le Cambodge.

 

Les chiffres de fréquentation d’Angkor 

 

Ce qui est bien avec les chiffres, c’est qu’ ils finissent par dire un peu ce qu’on veut, suivant la façon dont on les regarde 

Ainsi ces 45 779 touristes étrangers représentent une augmentation de 859% par rapport à la même période de l'année dernière. ce qui est exceptionnel. La vente de billets a généré 1,85 million de dollars américains de recettes pendant la période de janvier à mai, soit une hausse de 841 pour cent par rapport à l'année précédente. Et l’on ne peut que se réjouir de cette augmentation.

 

Hélas, trois fois rien, c’est quand même pas grand chose.

 

L’année dernière le pays était, de fait, quasi fermé au tourisme international. Et l’affluence n’a rien avoir avec ce qu’elle était avant le Covid.

Ce n’est pas avec ces 45779  étrangers recensés en cinq moins que l’on va égaler cette année les quelque 2,2 millions venus visiter Angkor en 2019.

 

Les touristes 2022  plus attentifs qu’avant

 

Cependant David Piot, président du chapitre de Siem Reap de la Cambodia Hotel Association (CHA), loin de s’attrister que le tourisme ne reprenne pas plus vite, constate une différence qualitative dans les touristes visitant Angkor. Il nous confie :

 

La reprise du tourisme à Siem Reap a rendu à la ville un certain optimisme. Pour beaucoup, au moins, la possibilité de se projeter; de choisir, ou non, de continuer dans une industrie métamorphosée par la pandémie. Les voyages à Siem Reap sont certes moins nombreux, mais ils sont plus longs, plus spontanés, et plus responsables. Nous voyons l’émergence d’un nouveau tourisme bien loin de la réputation de tourisme de masse du monde d’avant.

Les voyageurs d’aujourd’hui sont plus attentifs aux expériences humaines et culturelles en prenant le temps de se promener; contrairement à la course effrénée de l’autrefois traditionnel séjour de 3 jours 2 nuits.

David Piot
Cependant David Piot, président du chapitre de Siem Reap de la Cambodia Hotel Association (CHA),

 

Cependant, le voyage multi-destination étant en état d’hibernation, l’avenir de Siem Reap se joue maintenant dans sa capacité à se différencier des titans touristiques voisins: la Thaïlande, le Vietnam, l’Indonésie et bien d’autres. C’est l’opportunité de saisir ce renouveau pour se recréer une image plus authentique, plus représentative du Cambodge que nous aimons tous.

 

 

Le conseil du petit journal :

 

C’est le même que nous répétons depuis la réouverture des frontières. : c’est le moment idéal pour venir visiter le Cambodge. Le pays est sûr. Le faible nombre de touristes vous garantit un pays authentique et à petits prix.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale