Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 2248

Le ministre chinois des Affaires étrangères arrive au Cambodge chargé de cadeaux

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 13/09/2021 à 18:15 | Mis à jour le 13/09/2021 à 10:35
Photo : Le Premier ministre cambodien Hun Sen - à droite - pose avec le conseiller d’Etat et ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, Wang Yi source AKP
Le Premier ministre cambodien Hun Sen pose avec le conseiller d’Etat et ministre des Affaires étrangères de la République populaire de ChineWang Yi

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi en visite au Cambodge a promis dimanche une aide de 270 millions de dollars et trois millions de doses supplémentaires de vaccin COVID-19 au Cambodge. Il a également remis officiellement un nouveau stade national. 

 

La Chine offre 3 millions de doses de vaccin au Cambodge

 

Ces trois millions de doses seront utilisées comme doses de rappel, a indiqué le Premier ministre cambodgien.

D’après lui, pour la 3e injection le Cambodge a déjà reçu 2 millions de doses. 3 millions de plus arriveront bientôt.  Et 3 autres millions seront offertes par la Chine. Ainsi, pour que le Cambodge puisse inoculer cette troisième injection aux 12 millions de personnes ciblées,  il n'a plus qu'à acheter 3 millions de doses supplémentaires.

 

arrivée de vaccins Sinovac au Cambodge
arrivée de vaccins Sinovac au Cambodge Sorce AKP

 

Et une subvention de 270 millions de dollars,

 

Par ailleurs, le Cambodge et la Chine ont également signé ce soir six documents importants. Ces documents couvrent les domaines du déminage, de la santé et de la coopération Mékong-Lancang ainsi qu’une subvention de 270 millions de dollars.

 

et le stade national 

Le ministre chinois a également remis officiellement le nouveau stade national, construit grâce à une subvention de 150 millions de dollars de Pékin, au Premier ministre cambodgien lors d'une cérémonie dimanche.

 

Le stade national Morodok Techo est le plus grand stade du Cambodge. Il peut recevoir  60 000 spectateurs et est conçu pour accueillir des événements internationaux, en particulier les 32es SEA Games et les 12es ASEAN Para Games en 2023.

 

 

La chine veut étendre son influence sur l’Asie du Sud-Est

 

Pa Chanroeun, analyste au groupe de réflexion de l'Institut cambodgien pour la démocratie, a déclaré que la Chine souhaitait renforcer ses relations avec le Cambodge qui présidera l'année prochaine l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (l’ASEAN), composée de 10 membres.

 

"Je pense qu'il s'agit d'une campagne visant à renforcer et à étendre l'influence de la Chine en Asie du Sud-Est", a déclaré Pa Chanroeun.

 

Hun Sen a déclaré que sans Pékin, le Cambodge ne serait pas en mesure de moderniser ses infrastructures ou de vacciner des millions de personnes contre le COVID-19.

 

"Si je ne compte pas sur la Chine, sur qui dois-je compter ?"a demandé Hun Sen, citant le rôle de la Chine dans la construction de routes, de systèmes d'irrigation et de réseaux électriques.

 

Washington considère qu'une coopération étroite avec l’ASEAN est cruciale dans ses efforts pour contrer l'influence régionale croissante de Pékin.

 

Toutefois la vice présidente américaine Mme Harris ne s'est pas rendue à Phnom Penh  lors de sa tournée asiatique effectuée fin août. La secrétaire d'État adjointe Wendy Sherman - le plus haut responsable américain à se rendre au Cambodge depuis des années - a exprimé son inquiétude quant à la présence de la Chine dans ce pays et a exhorté ses dirigeants à suivre une politique « équilibrée ».

 

Source AKP

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir