Dimanche 5 juillet 2020

Le Cambodge veut interdire plusieurs professions aux étrangers

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 21/07/2019 à 20:00 | Mis à jour le 23/07/2019 à 06:12
Photo : Crédits : Axel Drainville / Flickr Creative Commons
cambodge interdiction professions étrangers

Jeudi 18 juillet, le ministère du travail cambodgien a indiqué son intention d'interdire plusieurs professions aux étrangers, notamment dans le secteur informel.

Le gouvernement cambodgien a indiqué jeudi  18 juillet qu’il souhaitait interdire une dizaine de professions aux étrangers. Des emplois du secteur informel - comme chauffeur de taxi, rickshaw, tuktuk, livreur, coiffeur, vendeur de rue ou propriétaire de petit commerce  - seraient concernés. D’après le quotidien anglophone Khmer Times, les postes de gestion de ressources humaines et d’administration seraient aussi interdits aux étrangers dans les entreprises privées. Le ministère cambodgien du travail prévoit d’adopter en août une directive interdisant aux étrangers d’exercer ces professions.

Plus de 160 000 étrangers travaillent actuellement au Cambodge, dont plus de 100 000 ressortissants chinois. Début juillet, un rapport publié par la la province de Preah Sihanouk révélait que 90% des entreprises de la province sont désormais possédées par des Chinois. Le géant asiatique est régulièrement pointé du doigt pour sa tendance à accompagner ses investissements dans des pays en développement par un afflux de travailleurs chinois, qui prive alors les populations locales des retombées économiques liées à ces investissements.

 

8 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Lbap75 jeu 03/10/2019 - 00:57

C’est bien beau de traiter les chinois de “salauds” mais il y a avant tout une personne qui est en train de vendre complètement son pays à l’empire du milieu, et si ce monsieur ne pensait pas qu’á s’enrichir personnellement il n’aurait pas par exemple donné plus de 100 licences de Casinos rien qu’à Sihanoukville aux disciples de Xi Jinping ... qui auraient bien tord de se priver de ce cadeau royal. Tout cela en prétextant une ouverture pour la Nouvelle route de la soie et le tourisme. C’ est quand même à se tordre de rire ou plutôt à pleurer quand on imagine dans quel état sera ce pays -il y a encore peu magnifique- dans 10 ans.

Répondre
Commentaire avatar

youpy jeu 22/08/2019 - 19:20

Trop tard, les Chinois sont là et y resteront!

Répondre
Commentaire avatar

Roger VASSALO jeu 22/08/2019 - 17:33

nous avons eu le plaisir de visiter le Cambodge et aussi la tristesse de voir comment ces salauds de chinois ont massacré ce beau pays j'avais l,intention d'y investir depuis remis en question dommage que les cambodgiens laissent faire ...

Répondre
Commentaire avatar

Lbap75 jeu 03/10/2019 - 00:57

C’est bien beau de traiter les chinois de “salauds” mais il y a avant tout une personne qui est en train de vendre complètement son pays à l’empire du milieu, et si ce monsieur ne pensait pas qu’á s’enrichir personnellement il n’aurait pas par exemple donné plus de 100 licences de Casinos rien qu’à Sihanoukville aux disciples de Xi Jinping ... qui auraient bien tord de se priver de ce cadeau royal. Tout cela en prétextant une ouverture pour la Nouvelle route de la soie et le tourisme. C’ est quand même à se tordre de rire ou plutôt à pleurer quand on imagine dans quel état sera ce pays -il y a encore peu magnifique- dans 10 ans.

Répondre
Commentaire avatar

Laurent lun 05/08/2019 - 06:36

Il est au contraire tout a fait justifié de parler de l'invasion économique Chinoise qui a lieu au Cambodge ! Ces anciens alliés inconditionnels des Khmers rouges utilisent une forme de colonialisme commercial souvent nocif ravivent de bien mauvais souvenir

Répondre
Voir plus de réactions

Que faire au Cambodge ?

BONNES ADRESSES

The Bookish Bazaar, le café-librairie de Kampot

Le Bookish Bazaar est à la fois un café, une librairie, une boutique de souvenirs, une galerie et une salle de jeux. Il s’agit d’un lieu atypique où l’on respire l’atmosphère de Kampot.

Expat Mag

Copenhague Appercu
VOYAGES

Norvège : destination nature par la route du nord

Avec ses 387.000 km², ses 25.000 km (!) de côtes, fjords inclus, et ses quelques 5 millions d’habitants, voilà une destination qui ravira les amoureux de nature à l’état brut !