Samedi 6 mars 2021
Cambodge
Cambodge

Dimanche, concours de dressage et saut d’obstacle à Phnom Penh

Par Françoise GOUEZOU | Publié le 06/02/2021 à 02:41 | Mis à jour le 06/02/2021 à 03:37
Photo : Virginie Vallée
concours de dressage et saut d’obstacle à Phnom Penh

La Fedération cambodgienne d'équitation organise premier concours de dressage et de saut d’obstacles de l’année à Phnom Penh. Une occasion de rencontrer Mona Tep, sa présidente.


La Fédération Cambodgienne d’équitation est très active sur le plan sportif et pédagogique. Madame Mona Tep, sa présidente, une Cambodgienne parfaitement francophone, nous a accordé un entretien à l’occasion de la prochaine compétition, dimanche 7 février au Cambodian Country Club de Phnom Penh.

Ce premier concours de dressage et de saut d’obstacles de l’année est ouvert aux cavaliers membres et aux non-membres du club. Une deuxième manche sera destinée aux qualifications des cavaliers nationaux. L’accès aux visiteurs est gratuit. Ce spectacle séduit tous les amateurs de chevaux, mais pas seulement.

concours hyppique à Phnom penh



L’objectif majeur est bien entendu de briller aux SEA Games 2023 co-organisés par le Comité Olympique du Cambodge et le Ministère de l’Éducation de la jeunesse et des Sports. Cette compétition prestigieuse rassemble des compétiteurs de 11 nations et 35 disciplines sportives.

L’équipe nationale y a déjà participé trois fois : en Birmanie 2013, à Singapour 2015 et en Malaisie 2017 où l’équipe Cambodgienne a gagné une médaille de Bronze dans l’épreuve d’endurance. Malheureusement, l’équitation ne sera pas au programme de la 31e édition qui se déroulera à Hanoi du 21 novembre au 2 décembre 2021.

La fédération nationale a été fondée par M. Sou Ieng Van, un sino-khmer grand amateur d’équitation. Depuis 2011, Madame Mona Tep a mis le pied à l’étrier par passion pour ce sport et pour les chevaux. «J’avoue que je déteste la compétition, mais j’adore pratiquer ce sport noble pour le loisir, car il demande une grande connivence avec le cheval », admet Mona, cavalière depuis 30 ans. Il faut négocier avec sa monture et la ménager, ce qui nécessite une concentration extrême.

Notre mission fédérale est de démocratiser cette discipline olympique au Cambodge et d’amener les compétiteurs au haut-niveau international, dit-elle.

On peut imaginer que la tâche n’est pas aisée. La Fédération s’attache à découvrir et développer les talents de jeunes qui n’auraient pas facilement accès à ce sport. Plusieurs jeunes de l’équipe nationale ont d’abord été repérés par des instructeurs lors de séances d’initiation.

Les observateurs notent que les jeunes cambodgiens n’ont pas autant d’appréhensions avec les chevaux que leurs aînés. 

Les cavaliers khmers ont d’ailleurs une qualité naturelle a bien maitriser l’assiette, ce qui leur permet de demeurer maitre de leur équilibre, quelles que soient les réactions du cheval 

 ajoute Madame Tep.

Avec de l’énergie et de la persévérance, les membres de la fédération ont tissé des partenariats avec des ONG impliquées dans l’éducation et le développement de la jeunesse. Notamment, la Fondation CHLY(en lien avec la Maddox-Joly-Pitt Foundation mjp-foundation.org/ ) et Pour un Sourire d’Enfant (PSE Cambodge) pse.ngo/
Les enfants qui se familiarisent avec le cheval sont plus aptes à l’étude. Certains jeunes de l’association PSE atteints d’une déficience légère ont reçu une formation et par la suite, ils ont pu trouver un emploi connexe à ce bien-être, tel que palefrenier, assistant aux instructeurs, etc. Ainsi, ils évoluent dans un domaine qui leur plaît.

Les fonds servent également à créer des événements dans des centres équestres affiliés. On en recense actuellement 6 à travers le pays, mais seulement quatre travaillent avec la Fédération Nationale, car les compétitions et la formation des cavaliers coûtent cher.


Une nouvelle écurie est en cours de réaménagement au centre équestre de la Province du Kompong Speu (Kirirom) phumdomnakdomreyresort.com/

Le 31 janvier 2021, le premier Championnat National d'Endurance s’est déroulé dans ce club très dynamique du Kirirom. «Cette discipline équestre est plus facilement accessible, car contrairement au dressage et au saut, elle ne demande pas de compétences trop techniques. C’est pourquoi nous voulons encourager cette pratique. »
L’équipe nationale junior s'est qualifiée sur 20 km avec de jeunes chevaux. L’objectif visé est une course sur 60 km d'ici la fin de l'année en renforçant les compétences des cavaliers juniors et les performances des chevaux. À terme, il faudra que l’équipe soit compétitive sur 80 km, la distance pour la compétition aux Sea Games 2023.

Classement du premier championnat d’endurance équestre au Cambodge :
-1 : Ly Menleang sur Chamroeun (Cambodian Country Club-CCC)
-2 : Choum Dara sur Bros Mao (Damnak Damrey Kirirom)
-3 : Rinda Menlong sur Molly (Cambodian Country Club-CCC)

 

Ly Menleang
Ly Menleang


Rendez-vous dimanche au Cambodian Country Club de Phnom Penh pour encourager les champions et ceux qui ont l’ambition de le devenir. L’ambiance sera sportive et festive à l’heure du déjeuner barbecue et des récompenses.

 

Nous vous recommandons

Susu

Françoise GOUEZOU

Après 10 ans à Luang Prabang, j’ai déposé mes malles à Siem Reap en 2013. Ma carrière en France m’a offert le privilège de voyager. Je suis fascinée par les sites du Patrimoine mondial de l’UNESCO.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre au Cambodge

MEDIAS

Vers un contrôle accru d'Internet au Cambodge

Le gouvernement cambodgien a publié une directive visant à établir une passerelle Internet nationale qui contrôlerait le trafic en ligne, malgré les critiques des groupes de défense des droits.