Dimanche 18 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mi-pieds Mi-mains, le tandem voyageur

Par Marion Joubert | Publié le 06/05/2019 à 20:00 | Mis à jour le 06/05/2019 à 20:00
Photo : Crédits : Mi-Pieds Mi-mains
tandem efi

Vendredi 3 mai, les élèves de l’Ecole française internationale de Phnom Penh (EFI) ont pu tester le tandem particulier de deux globe-trotters qui souhaitent changer les regards sur le handicap.

Il pèse 32 kilos, a parcouru 14 609 kilomètres à travers 20 pays et permet à Pablo Dubet et Guillaume Bessac de faire ensemble le tour du monde. Pour faire avancer leur vélo-tandem, Pablo Dubet doit pédaler avec les mains, tandis que Guillaume Bessac pédale avec les pieds.  

Si les deux amis parisiens préparaient ce projet intitulé Mi-pieds Mi-mains depuis plusieurs années, partir sur une seule bicyclette n’était pas prévu. « Le médecin m’a dit que mon corps n’était pas fait pour le vélo, que je devais arrêter. J’ai de l’arthrose précoce au genou », confie Pablo Dubet. Une complication qui n’a pas freiné les deux amis. « Nous ne voulions pas abandonner notre idée de faire le tour du monde. Nous avons donc cherché des solutions alternatives », explique Guillaume Bessac.

 

Pablo Dubet, Guillaume Bessac et leur tandem
Pablo Dubet, Guillaume Bessac et leur tandem

 

Leurs recherches les ont menés à ce tandem adapté aux personnes à mobilité réduite. Après l’avoir essayé, cassé et réparé, ils sont partis. 14 mois plus tard, au 412e jour de leur périple, ils arrivent au Cambodge.

Vendredi 3 mai, ils se sont rendu à à l’EFI afin de présenter leur projet aux élèves. « Le message que nous souhaitons leur faire passer, c’est que même avec un handicap on reste quelqu’un comme tout le monde, avec des projets », souligne Pablo Dubet.

Pour Guillaume Bessac, il faut parfois agir comme lorsqu’on est confronté à un problème de maths. « L’essentiel est de motiver ces jeunes, leur montrer comment résoudre une situation de manière pratique », ajoute-t-il.

Avant de donner leur premier coup de pédale, ils avaient contacté l’association Accolade qui fait découvrir le monde du handicap via une web-série. Ainsi, depuis leur départ, le duo sportif présente les vidéos de cette association à des jeunes autour du monde.

Ils partagent aussi leurs propres images et visuels qui pourraient servir à réaliser un documentaire à leur retour. « J’aimerais monter un petit film sur nos aventures », déclare Guillaume Bessac.

infographie

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Pascal Muller mar 07/05/2019 - 22:34

Bravo Marion, on est très fiers de toi et c'est super que tu partages de tels exploits. Profites bien du Cambodge. Bisous de Suisse Michelle et Pascal Muller

Répondre

Expat Mag

New York Appercu
DISPARITION

L’acteur Peter Fonda est mort

L’acteur Peter Fonda, rendu célèbre par son rôle de motard dans le film culte “Easy Rider” (1969), qu’il avait co-écrit, est mort ce vendredi 16 août, à Los Angeles, à l’âge de 79 ans.