Jeudi 12 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le roi Sihamoni invité à l’Académie des inscriptions et belles lettres

Par François Camps | Publié le 30/05/2019 à 03:01 | Mis à jour le 31/05/2019 à 03:53
Photo : Le roi Sihamoni accueilli à sa descente de l'avion à Paris par le personnel de l'ambassade du Cambodge en France. Photo fournie.
roi sihamoni cambodge france académie

La semaine dernière, une séance solennelle de l’Académie des inscriptions et des belles lettres se tenait à Paris sous le haut-patronage du souverain cambodgien Norodom Sihamoni.

Le comité international de coopération (CIC) Angkor a fêté ses 25 ans en décembre dernier au Cambodge mais les célébrations se poursuivent dans les pays partenaires.

Vendredi 24 mai, l’Académie des inscriptions et belles lettres, l’une des cinq académies de l’Institut de France, tenait une séance solennelle sur Angkor et les 25 ans de contributions cambodgiennes, françaises et internationales à la conservation et au développement d’Angkor, patrimoine culturel de l’humanité de l’Unesco.

Pour l’occasion, l'institution a tenu à inviter Norodom Sihamoni, roi du Cambodge et associé étranger de l’Académie depuis 2008. « Le roi est un homme de culture. Il se tient toujours informé de très près des activités du CIC Angkor », commente Guillaume Narjollet, directeur de l’Institut français du Cambodge et conseiller culturel de l’ambassade de France, présent à la cérémonie qui se tenait à l’Institut de France à Paris, à quelques centaines de mètres du musée du Louvre.

Lors de son discours, le souverain a souligné les bienfaits de la coopération internationale, notamment avec la France, pour la rénovation, la protection et le développement du site d’Angkor. En 11 ans, Norodom Sihamoni a été invité quatre fois par l’Académie des inscriptions et belles lettres.

Créée en 1663, l'institution française a pour mission d’encourager l’avancement et la diffusion des connaissances dans les domaines de l’Antiquité classique, du Moyen Âge et de l’ensemble des civilisations de l’Orient proche et lointain. En 1898, elle a notamment participé à la création de la « Mission archéologique permanente en Indo-Chine », renommée Ecole Française d’Extrême Orient (EFEO) en 1900. Sur le site d’Angkor, l’EFEO a notamment mené le chantier de rénovation du temple Baphuon.

Le CIC Angkor est un mécanisme international de coordination pour la sauvegarde et le développement du site historique d’Angkor. Il rassemble la France, le Japon, le gouvernement royal du Cambodge et l’UNESCO et a été créé en 1993, un an après l’inscription du site d’Angkor au patrimoine culturel de l’humanité de l’Unesco.

Les 11 et 12 juin prochain, le CIC Angkor tiendra l’une de ses deux sessions techniques annuelles à Siem Reap.

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Nanou B ven 31/05/2019 - 01:25

Bonjour Je suis une fidèle lectrice de votre journal et je me permets de vous soumettre une correction si vous me le permettez. J’ai une amie qui est proche de Sa Majesté le Roi et quant elle parle de lui elle précise toujours ....Sa Majesté le Roi... ce qui est très respectueux à ses yeux. Comme nous vivons au Royaume du Cambodge et que nous respectons non seulement le pays mais aussi les Cambodgiens...ne pourrions pas nous aussi parler en ces termes et en l’occasion d’un gros titre parler de Sa Majesté le Roi le Roi avec respect. Je vous remercie beaucoup de votre attention. Bien cordialement Ann Kep

Répondre

Communauté

Singapour Appercu

Trophées des Français d’Asie/Océanie, mise en lumière des 6 lauréats

Nous pouvons être fiers de nos communautés françaises d’Asie-Océanie qui bâtissent brique à brique l’édifice de la France à l’étranger ! Le 5 décembre, s’est déroulée la cérémonie de remise des Trophé

Expat Mag

Bucarest Appercu

Les 5 plus beaux châteaux de Roumanie

Quand vous pensez à la Roumanie sans y être jamais allé, vous ne pouvez pas ne pas imaginer des forêts, des montagnes et des châteaux fantastiques. Eh bien la réalité n'est pas si éloignée de la ficti