Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ChildSafe Heroes, un escape game pédagogique à Phnom Penh

Par Marion Joubert | Publié le 04/06/2019 à 20:00 | Mis à jour le 04/06/2019 à 20:00
Photo : A la recherche d'indices. Crédit : François Camps
Dans la salle de l'escape game.

En inaugurant à Phnom Penh une activité ludique telle qu’un escape game sur le thème de la protection de l’enfant, le ChildSafe Movement souhaite sensibiliser un public international sur le thème de la protection de l’enfance.

Les enfants ne sont pas des attractions touristiques, indique une pancarte que brandit le game master, Bertrand Jannic. Coordinateur du projet ChildSafe Movement initié par l’ONG Friends International, il a créé un escape game dans les locaux de la Futures Factory afin que les participants  comprennent comment aider véritablement les enfants défavorisés.

Selon le ChildSafe Movement, le tourisme du volontariat dans les orphelinats nuit davantage aux enfants qu’il ne les favorisent, malgré les bonnes intentions des volontaires. « Changer sa vision du bénévolat et savoir quels sont les comportements à adopter avec les enfants en situation de marginalité, c’est l’objectif de ChildSafe Heroes », soutient Bertrand Jannic. Le principe du jeu est double : divertir les participants tout en leur transmettant les outils nécessaire à l’adoption d’un comportement bénéfique envers les enfants défavorisés.  

Le jeu consiste à s’échapper d’une salle dans un temps imparti. Durant une heure les participants sont enfermés dans une pièce. Pour en sortir, ils doivent mener une véritable enquête, en résolvant une série d’énigmes. Un cocktail d’observation, de coopération et de réflexion est essentiel pour y parvenir.

 

joueurs childsafe heroes escape game
Des joueurs de ChildSafe Heroes. Photo fournie

 

Tout au long du jeu, des indices font progresser les joueurs jusqu’à ce qu’ils découvrent l’élément clef qui leur permettra de se libérer. L’objectif de cet escape game est de retrouver le prénom d’un petit garçon qui a besoin d’être secouru.

« Une partie de l’ameublement a été construit par nos étudiants en formation professionnelle. Nous avons un programme au sein duquel les jeunes peuvent acquérir diverses compétences », ajoute Bertrand Jannic.

ChildSafe Movement est une mission engagée par l’ONG Friends International. Fondée en 2005, l’association n’a pas cessé d’oeuvrer pour changer les mentalités. « L’escape game cherche à modifier les comportements des expatriés et des touristes. Mais nous voulons aussi donner des conseils aux citoyens cambodgiens, comme ’importance de porter un casque en moto pour les enfants par exemple. »

Une partie de ChildSafe Heroes coûte entre 12 et 18 dollars par personne. Les joueurs, idéalement entre 3 et 6, doivent être âgés de plus de 12 ans. Le jeu se déroule en anglais.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir