Mercredi 23 septembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

ÇA PASSE EN DAELIM ! - De l'autre côté du Mékong

Par | Publié le 21/10/2013 à 22:00 | Mis à jour le 14/11/2013 à 04:38

S'extirper un peu du tunnel aux touristes pour surfer les ornières de la piste vers des temples isolés, à travers des campagnes paumées ou le long de côtes peu visitées, « Ça passe en Daelim », ça sert à ça !
Attention donc, cette rubrique n'est pas consacrée à l'endroit où l'on va mais aux routes pour s'y rendre : c'est une carte interactive associée à un court article, histoire quand même de savoir où vous arriverez?


Breaking News spéciale pour ceux qui aiment devancer la mode : dans un Cambodge au réseau routier en évolution rapide et constante, « Ça passe en Daelim » c'est les TOP bons plans aujourd'hui easily accessibol ! Soyez les premiers au courant en lisant le « Petit Journal du Cambodge », allez-y munis de la carte sur votre GPS et racontez à vos amis ébahis ce que nous n'avons pas dit !!

 

DE L'AUTRE COTÉ DU MEKONG : SAS DE DÉCOMPRESSION


Afficher De l'autre côté du Mékong sur une carte plus grande

Du côté du gros Naga Casino, à l'ombre des attractions bigarrées du Dreamland Park, à peine au delà de La Lune (Bar), il y a un bac. 500 riels par passager, même tarif pour la moto, c'est le prix très compétitif du ticket pour une croisière sur le Mékong. En prime : du « Real Cambodia » comme vantent les brochures touristiques. Eau vert-bouteille en Mars, mais chocolat au lait en août, la traversée est sublime et la piscine ne manque pas, puisqu'en à peine 15 minutes on débarque déjà au village d'Arey Khsat. Le clocher de sa petite église domine un cheptel de maisons flottantes de bric et de broc, percé par le chenal du bac. La percée de la capitale qui s'allonge un peu sur l'autre berge dans la poussière? puis c'est la campagne, les eaux et les grands ciels.

Nous filons vers l'Est en longeant d'abord le Mekong, puis, profitant de toutes nouvelles pistes, en direction de Preak Kmeyn. Inondée en automne, une petite Venise cambodgienne comme on en trouve beaucoup sur le Tonlé Sap. Mais là, nous sommes à juste 20 km de Phnom Penh, dont on voit encore les tours dressés sur l'horizon lisse. En continuant encore, c'est la balade, les pépinières de manguiers, les minuscules bacs, les petits cafés, les pagodes, les sourires et la tranquillité?

///////////////////////

NB : La totalité du trajet se fait sur des pistes de qualité inégale.

 

 

Vélo : la petite boucle fait près de 60 km
Moto : Facile !
Voiture : Pas bon.

A+
Philippe Chollet en compagnie de Denis Vannier

0 Commentaire (s)Réagir