Dimanche 25 février 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PETITE ENFANCE - Comment aider son enfant à devenir une bonne personne

Par Petite enfance | Publié le 18/10/2017 à 00:00 | Mis à jour le 18/10/2017 à 00:00
Photo : enseigner
aec-1782427_640

Nous disciplinons nos enfants pour une raison: nous voulons qu'ils soient bons. Quand un parent crie sur ses enfants ou les renvoie dans leur chambre, ce n'est pas parce qu'ils veulent que leurs enfants souffrent. Nous ne sommes pas sadiques à ce point, et nous ne voulons pas systématiquement nuire à leur plaisir. Nous essayons  simplement d'aider nos enfants à comprendre que leurs comportements peuvent affecter d'autres personnes. Nous voulons faire d’eux de meilleures personnes. Mais il y a une différence entre élever un enfant qui a peur d'avoir des ennuis et un enfant qui comprend la différence entre le bien et le mal et s’emploie à faire le bien par lui-même. Quand nos enfants grandiront, nous ne serons pas toujours là à les épier à chaque minute de leur vie. Si nous voulons qu'ils prennent de bonnes décisions quand nous ne sommes pas là, ils doivent  comprendre par eux-mêmes et prendre conscience de leurs responsabilités.

 

Voici les conseils de l’équipe du Carrousel :

 


Ne comptez pas sur la peur

 


Pour beaucoup d'entre nous, hurler est le seul moyen pour se faire entendre, après tout, vous vous dites que ça marche. Quand vous le faite systématiquement vous allez constater que l’enfant va adapter son comportement. Ils sont futés et ils feront vite une liste de tout ce qui vous met en colère, et feront ensuite en sorte que vous ne les attrapiez pas lorsqu’ils commettront leurs forfaits. Quelque chose se passe, cependant, dans la tête de vos enfants quand vous essayez de leur faire peur. Ils cessent de remarquer l'effet qu'ils ont sur les autres et, au contraire, se concentrent sur les conséquences pour eux-mêmes. Être bon devient quelque chose qu'ils font pour éviter d'avoir des ennuis, au lieu d’être quelque chose qu'ils décident de faire par choix. Ils pourraient être bons quand vous êtes autour - mais cela ne durera pas. La seconde où les parents tournent les talons et toutes leurs bonnes intentions, envolées.

 


Laissez vos enfants choisir

 


Les enfants ne sont pas mauvais. Même les bébés sont naturellement capables de bonté. Des études ont révélé que les bébés de 14 mois essayent d'aider les personnes dans le besoin. Il y a une bonté naturelle chez chaque personne, dès la naissance. Nous sommes des animaux sociaux, nous voulons nous aider les uns les autres.
L'un des meilleurs moyens de tuer cette bonté naturelle, cependant, est de faire en sorte que les enfants le fassent par obligation. Les enfants sont en fait plus susceptibles d'aider quelqu'un s'ils le font de leur propre gré qu’en y étant contraints, vous en ferez juste de très bons calculateurs. Nos expériences avec des enfants au Carrousel ont démontré que si vous forcez un enfant à faire quelque chose de bien pour quelqu'un, il fera le strict minimum, mais si vous le laissez décider s'il veut le faire ou non, il pourra vous surprendre. De plus, l’expérience a démontré qu’ils continuaient à le faire ensuite. Les enfants qui sont obligés de faire un travail caritatif par exemple ne le font que lorsqu'ils y sont contraints, mais les enfants qui décident de le faire par eux-mêmes, le feront de manière durable. Cela devient partie intégrante de leur être. En fait, plus les parents donnent des récompenses à leurs enfants, moins les enfants sont susceptibles d'agir généreusement, mais par stratégie, en vue d'obtenir quelque chose en échange.

 


Apprenez à vos enfants à contrôler leurs émotions

 


Rappelez-vous quand j'ai dit que les enfants sont naturellement bons. Rappelez-vous quand vous avez roulé vos yeux et dit, "Ce n'est pas mon enfant ». Vos enfants ne sont pas vous, même s’ils sont capables de bonté cela ne signifie pas qu'ils choisiront de l’être toujours. Mais il y a des raisons à cela, et l'une des raisons principales, c’est l'émotion.

 


Les enfants changent, ils évoluent. En grandissant au contact des autres, ils ont des impulsions. Ils ont des envies. Quand les gens deviennent émotifs, peu importe leur âge, ils commencent à prendre des décisions différentes. C'est l'un des plus grands défis, on ne naît pas homme, on le devient. On apprend avec l’expérience à contrôler nos émotions. Nous sommes remplis de sentiments qui nous disent de faire des choses incroyablement destructrices, et nous devons apprendre à y résister. C'est un grand défi d’être bon et vous pouvez aider vos enfants à le devenir. On apprend tous de nos erreurs.

 

Le-Carrousel-école-maternelle-Bucarest

Petite enfance

Une mine de conseils pratiques pour accompagner le développement des tous petits, en collaboration avec Le Carrousel, école maternelle et primaire francophone à Bucarest
0 CommentairesRéagir

Communauté

FRANCO-ROUMANIE - Anina Ciuciu, le combat d’une femme Rrom en France

Anina Ciuciu est née à Craiova, en Roumanie, pendant la révolution anti-communiste. D’ethnie rrom, sa famille a fui la Roumanie face aux discriminations et à la misère. Ils ont vécu plusieurs mois dan

Que faire à Bucarest ?

ESCAPADES - Découverte de Biertan

Située à 80 km de la ville de Sibiu et à une vingtaine de km de la ville de Sighisoara, Biertan est un village typiquement saxon qu’il faudra inclure dans vos pérégrinations futures si vous visitez la