Jeudi 24 mai 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LECON DE ROUMAIN (94) - Consulter les autres

Par La rédaction Radio Roumanie Internationale | Publié le 29/11/2017 à 00:00 | Mis à jour le 29/11/2017 à 00:00
Photo : Leçon de roumain avec Radio Roumanie Internationale
ales-krivec-3534

Notre nouvelle leçon de roumain avec Radio Roumanie Internationale. Aujourd’hui nous apprendrons à consulter les autres et nous continuerons, bien sûr, à leur adresser des demandes polies. Pour ce faire, nous utiliserons des constructions similaires à celles que nous avons apprises durant notre dernière leçon :

 

 

- Te rog să – Je te prie de…

- Vă rog să – Je vous prie de…

constructions formées à partir du verbe

- a ruga – prier.

Le verbe par excellence qui nous aide à consulter les autres et à leur adresser des demandes est

- a vrea – vouloir – que nous connaissons déjà.

- Vrei să… ? – Veux-tu… ?

   -  Vreţi să… ? – Voulez-vous… ?

Reste à ajouter le verbe qui exprime l’action visée. Celui-ci est employé au subjonctif, introduit par le petit mot , correspondant du français «que». Rien à craindre, pourtant : cette forme verbale, que vous avez déjà utilisée, est identique au présent, à l’exception de la 3e personne. (Heureusement, elle ne nous intéresse pas, pour l’instant.)

Alexandra : Vrei să telefonezi? Tu veux téléphoner?

Alexandru : Vrei să dansezi? Tu veux danser?

Ioana : Vrei să lucrezi? Tu veux travailler?

 

Alexandra : Vreţi să telefonaţi? Voulez-vous téléphoner?

 Alexandru : Vreţi să dansaţi ? Voulez-vous danser ?

Ioana : Vreţi să lucraţi? Voulez-vous travailler?

 

Souvent, de telles questions ont la valeur d’une demande implicite. Pour faire d’elles des demandes explicites, il faut prendre le soin d’ajouter:

te rog vă rog

Alexandra : Vrei să telefonezi, te rog?

                   Veux-tu téléphoner, s’il te plaît?

Alexandru : Vrei să parchezi, te rog?

                   Veux-tu te garer, s’il te plaît?

Ioana : Vrei să notezi, te rog? Veux-tu noter, s’il te plaît ?

 

Alexandra : Vreţi să telefonaţi, vă rog?

                   Voulez-vous téléphoner, s’il vous plaît?

Ioana : Da, desigur. Oui, bien sûr.

Alexandru : Vreţi să parcaţi, vă rog?

                   Voulez-vous vous garer, s’il vous plaît?

Alexandra : Da, imediat. Oui, tout de suite.

Ioana : Vreţi să notaţi, vă rog?

            Voulez-vous noter, s’il vous plaît?

Alexandru : Da, cu plăcere. Oui, volontiers.

                                      &

Le deuxième verbe  important quand il s’agit de consulter les autres est

a putea – pouvoir

que vous connaissez aussi.

Tout comme en français, ce verbe peut être suivi par le nom de l’action, c’est-à-dire par l’infinitif.

Alexandra : Poţi veni? Tu peux venir?

Ioana : Puteţi vorbi ? Vous pouvez parler ?

Pourtant a putea est pratiquement le seul verbe roumain à permettre une telle construction dans le langage courant.

Et il peut être suivi aussi, comme tous les autres, par le subjonctif :

- Poţi să … ? Peux-tu… ?

- Puteţi să … ? Pouvez-vous… ?

Alexandra : Poţi să deschizi fereastra?

                   Peux-tu ouvrir la fenêtre ?

Ioana : Nu, este blocată. Non, elle est bloquée.

Alexandru : Poţi să parchezi aici ? Peux-tu te garer ici ?

Alexandra : Nu, nu este loc. Non, il n’y a pas de place.

Ioana : Poţi să telefonezi la aeroport ?

           Peux-tu téléphoner à l’aéroport?

Alexandra : Nu, nu am numărul. Non, je n’ai pas le numéro.

Pour transformer ces interrogations en demandes ou prières explicites, il suffit d’ajouter

- te rog  ou

- vă rog

Alexandra : Puteţi să deschideţi fereastra, vă rog?

                   Pouvez-vous ouvrir la fenêtre, s’il vous plaît ?

Ioana : Da, cu plăcere. Oui, volontiers.

Alexandru : Puteţi să parcaţi aici, vă rog ?

                   Pouvez-vous vous garer ici, s’il vous plaît ?

Alexandra : Îmi pare rău, nu este loc.

                  Désolé, il n’y a pas de place.

 Ioana : Puteţi să telefonaţi la aeroport, vă rog ?

             Pouvez-vous téléphoner à l’aéroport?

Alexandra : Da, imediat. Oui, tout de suite.

 

Pour terminer – une demande d’avis et prière implicite en musique : « Vrei să ne-ntâlnim sâmbătă seara ? »

                 « Veux-tu sortir avec moi samedi soir ? »

Cette consultation musicale est en même temps un document sonore. Car la chanson de la leçon, interprétée par Jean Moscopol, a été un des grands tubes de l’entre-deux-guerres.

                        LA REVEDERE !

Jean Moscopol – Vrei sa ne-ntâlnim sâmbătă seara (Veux-tu sortir avec moi samedi soir ?)

 

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Communauté

BUCAREST CENTENAIRE – L'Arc de Triomphe roumain

Aujourd’hui, dans le cadre du centenaire de la Roumanie moderne, nous nous sommes intéressés à l'Arc de Triomphe roumain, ce symbole du "Petit Paris" qui, comme vous le découvrirez, a souvent changé d