Dimanche 31 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COURS DE ROUMAIN (104) - L'impératif (I)

Par La rédaction Radio Roumanie Internationale | Publié le 28/02/2018 à 00:00 | Mis à jour le 11/09/2018 à 16:28
impératif roumain

Bun venit, dragi prieteni. Aujourd'hui nous continuerons d'être très polis. Non seulement c'est agréable, mais cela va également faciliter notre tâche - linguistique. Car, pendant au moins deux rencontres, nous apprendrons à adresser aux autres des injonctions, des suggestions, des invitations, des encouragements. Cela exige un mode verbal appelé impératif. Or, en roumain sa construction est très simple pour la deuxième personne du pluriel, à laquelle nous nous cantonnons aujourd'hui. Car, pour cette personne, l'impératif est identique au présent du verbe : il suffit, tout comme en français, d'écarter le pronom sujet - voi (vous ) ou dumneavoastră (qui est le pronom de politesse).

 

Alexandra : Voi admirați peisajul. Vous admirez le paysage.

C'est une affirmation.

 

Alexandru : Admirați peisajul ! Admirez le paysage !

C'est une injonction, une invitation. La forme du verbe est la même. Voi n'est pas exprimé.

 

Valentina : Dumneavoastră vorbiți românește. Vous parlez en roumain.

Alexandra : Vorbiți românește ! Parlez en roumain !

Alexandru :  Voi faceți sport. Vous faites du sport.

Valentina : Faceți sport ! Faites du sport !

 

Vous vous rappelez pourtant, sans doute, qu'à la différence du français, en roumain le sujet peut être omis pour toutes les formes verbales. Dans ces conditions, bien souvent, seule l'intonation fait la différence entre le présent et l'impératif - c'est-à-dire entre l'affirmation et l'injonction.

 

Alexandra : Priviți atent ! Regardez attentivement !

Alexandru : Vorbiți mai tare ! Parlez plus fort !

Valentina : Vorbiți mai încet ! Parlez plus doucement !

 

En adressant une injonction à une certaine personne, on peut également la nommer :

Alexandra : Vorbiți mai tare, domnule Diaconescu ! Parlez plus fort, Monsieur Diaconescu !

 

Et bien sûr, quand on suggère à quelqu'un de faire ou de ne pas faire une chose, d'habitude on ajoute vă rog - s'il vous plaît.

 

Valentina : Deschideți fereastra, vă rog ! Ouvrez la fenêtre, s'il vous plaît !

Alexandra : Închideți ușa, vă rog ! Fermez la porte, s'il vous plaît !

 

Signalons une exception importante à la règle de l'identité entre le présent et  l'impératif - tout comme en français, pour le verbe a fi -être. Sa forme pour l'impératif est fiți.

 

Alexandra : Voi sunteți atenți. Vous êtes attentifs.

                   Fiți atenți ! Soyez attentifs !

Alexandru : Fiți prudenți ! Soyez prudents !

Valentina :  Fiți fericiți ! Soyez heureux !

 

Passons au côté pratique :

 

Certaines expressions usuelles sont des injonctions. Si vous voulez inviter quelqu'un à entrer chez vous ou dans votre bureau etc., vous dites :

 

Valentina : Intrați, vă rog ! Entrez, s'il vous plaît !

Alexandra : Scuzați ! Mes excuses. 

Scuzați est la forme du verbe a scuza - excuser. Scuzați, vă rog ! 

Alexandru : : Scuzați-mă ! Excusez-moi !

 

Valentina : Unde este gara, vă rog ? Où est la gare, s'il vous plaît ?

Alexandra : Mergeți (allez) înainte (devant), drept înainte (tout droit). La semafor (au feu) faceți la sânga (tournez à gauche).

 

Alexandru : Cum ajung la aeroport ? Comment j'arrive à l'aéroport ?

Valentina : Luați (prenez) autobuzul. (Prenez l'autobus). Coborâți (descendez) la ultima stație. (Descendez au terminus.)

 

Alexandra : Hotelul este departe ? L'hôtel est loin ?

Alexandru : Nu, nu este departe. Non, il n'est pas loin.

                   Veniți cu mine ! Venez avec moi !

 

Alexandra : Veniți, (venez) privighetoarea cântă.(le rossignol chante) și liliacul e-nflorit(et les lilas sont fleuris).

Valentina : Cântați, (chantez) nimic din ce e nobil, (rien de tous ce qui est noble) suav și dulce n-a murit. (doux et suave n'a péri.)

 

Ce sont les belles injonctions que nous adresse Mirabela Dauer dans la chanson de la leçon : Noapte de mai (Nuit de mai), sur les vers du poète Alexandru Macedonski.

 

LA REVEDERE !

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Jean-Pierre mer 28/02/2018 - 19:57

En roumain lorsque l'on veut se faire pardonner on dit: "Scuzați-ma" Le traduire en français par "Excusez-moi" n'est pas correct. En effet, et beaucoup de Français font cette erreur, c'est à l'offenseur de faire un effort, il doit "présenter ses excuses." On doit dire "je vous fais mes excuses" et non "excusez-moi". C'est une erreur très commune que l'on retrouve fréquemment y compris chez les profs de Roumain en France!

Répondre

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.

Sur le même sujet