Samedi 28 novembre 2020

MA ROUMANIE EN IMAGES - Les ruines de Francine Aubry

Par Grégory Rateau | Publié le 19/10/2020 à 00:00 | Mis à jour le 19/10/2020 à 00:00
photo-roumanie francine aubry ruines

Cette semaine notre journal redonne la visibilité à une photographe française amoureuse de la Roumanie et sous tous ses aspects, Francine Aubry. Elle nous revient pour nous raconter ses paysages de ruines.

 

 

Depuis plus de trente ans que je parcours la Roumanie, je découvre de nouveaux paysages à chacun de mes voyages. Aujourd'hui je vais vous parler des ruines. Vestiges d'usines de kolkhozes, de maisons, les ruines ne sont-elles qu'un simple amas de pierres?  En quoi peuvent-elles nous intéresser? Elles attisent parfois notre curiosité car elles nous murmurent d'aller chercher plus loin. Elles nous contraignent à faire des recherches, et parfois, elles font naître le désir d'en savoir davantage sur elles. Au-delà des murs et des végétations qui les encombrent, elles sont la trace d'un temps révolu. Elles suscitent soit la nostalgie, soit la douleur. Elles sont le signe d'une émotion, d'un souvenir douloureux pour certains, et agréable pour d'autres, le souvenir du travail assuré ou le souvenir de la répression. Elles ne sont que des étapes. Mais le responsable de leur destruction n'est-il pas l'Homme?  Auteur de leur construction? Les ruines nous montrent les limites du progrès et les effets destructeurs de nos idéaux. Ces photos ont été prises pour la plupart dans la région de Galati et d'autres aux alentours de Iasi.

Francine Aubry

 

aubry

 

aubry

 

Francine Aubry

Francine Aubry

 

Francine Aubry

 

Francine Aubry

 

Francine Aubry

 

Francine Aubry

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Carloman lun 19/10/2020 - 11:09

Merci, Grégory, de nous avoir fait découvrir cette photographe, et, d'ailleurs, tant d'autres articles qui m'ont apporté.... :-)

Répondre

Communauté

CULTURE

Tristan Tzara, un révolutionnaire infatigable

On peut dire que pour le peuple roumain, l’année 1916 était prédestinée aux grands débuts : sur le front de l’Est de la Première Guerre mondiale, l’armée des Principautés Unies commençait la lutte pou

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.