Mardi 26 octobre 2021
TEST: 2245

DAVID MAGUET - En 60 minutes

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 27/09/2015 à 22:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 17:02

Il a créé une ambiance nordique en plein centre de Bucarest avec le M60, un café-bistro non fumeur. Mais il reste très pragmatique avec ses élèves du Lycée français, à qui il enseigne les mathématiques. David Maguet porte une double casquette. Et ça lui va bien.

Photo : David Maguet

Ses clients les plus fidèles ont certainement du mal à le voir en professeur de mathématiques, quand il déambule en tablier noir entre les tables design du M60. Ses élèves sont, sans doute, tout aussi perplexes quand ils l'imaginent en gérant d'un bar branché du centre-ville de Bucarest. David Maguet a eu une double vie. ''Et je ne m'en cache pas'', dit-il tranquillement. Ce jeune quarantenaire à la silhouette fine et au look soigné semble parfaitement serein. Son regard communique à la fois la retenue de l'homme de sciences et l'audace de l'entrepreneur. ''Ce bar, c'est comme chez moi. Je n'ai pas voulu copier un design mais créer une ambiance qui me ressemblait'', explique-t-il. L'endroit est difficile à décrire mais laisse une impression de simplicité, renforcée par une clientèle de jeunes actifs plutôt tournés vers la création. ''C'est un lieu non fumeur et l'on accepte les animaux. Le samedi, on a beaucoup de familles avec enfants, ajoute David Maguet. On essaie de travailler avec des producteurs locaux, avec qui on partage des valeurs, pour offrir des produits de qualité, en boisson comme en nourriture. Il n'y a que deux choses qu'on importe  : un soda et du thé.'' Situé à quelques pas de la Pia?a Amzei, en plein centre de Bucarest, le M60 fait déjà partie du paysage, moins d'un an après son ouverture. Le concept a pris, tout comme le nom, mystérieux, qui signifie 60 minutes.

Une carrière d'expatrié qui se termine à Bucarest

C'est en 2007 que David Maguet a mis pour la première fois les pieds en Roumanie. Attaché d'enseignement à l'Ambassade de France, il a déjà roulé sa bosse à Prague et à Budapest. À Bucarest, il doit gérer des projets en collaboration avec les 30 lycées bilingues francophones que compte le pays. Naturellement attiré par l'est de l'Europe, il trouve en Roumanie cette petite chose qui fait la différence. ''Ce coup de c?ur est difficile à expliquer... J'aime vraiment les gens ici, en particulier les jeunes que je trouve très débrouillards et tournés vers l'avenir. Ils n'attendent rien de l'État ou de leurs écoles et sont toujours positifs. C'est cet état d'esprit et une sensation de liberté qui m'ont séduit'', confie David Maguet. C'est peut-être aussi R?zvan Cri?an, son partenaire autant dans les affaires que dans la vie privée, qui l'a poussé à aimer ce pays. Mais sa mission se termine en 2011 et il part pour Helsinki, en Finlande. Ce sera sa dernière expatriation en tant que détaché du ministère des Affaires étrangères. Car déjà l'idée d'un changement de vie germe dans sa tête.

Un pari déjà gagné

''Je suis revenu en Roumanie en 2013 pour chercher un local. Notre concept était déjà bien ficelé. Le problème à Bucarest, c'est que les loyers commerciaux sont extrêmement chers. On a donc renoncé à une partie boutique qu'on avait initialement prévue pour se concentrer sur le café-bistro'', raconte-t-il. En parallèle, il débute ses activités de professeur de mathématiques au Lycée français. Un retour au source pour David Maguet qui a enseigné cette matière pendant six ans au début de sa carrière.

Aujourd'hui, le M60 embauche dix personnes et tourne à plein régime. Mais la petite entreprise n'a pas un an et doit encore confirmer sa bonne santé. David Maguet, lui, a déjà gagné son pari. Il est un heureux chef d'entreprise et un enseignant passionné. Et il a d'autres projets pour l'avenir. 

Jonas Mercier (www.lepetitjournal.com/Bucarest) Lundi 28 septembre 2015

Pour plus d'informations : http://m60cafe.tumblr.com

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet