WWF lance le premier site Internet dédié aux forêts vierges de Roumanie

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 18/04/2022 à 00:00 | Mis à jour le 18/04/2022 à 00:00
Photo : Hazel Marie / Pexels
forêts vierges de Roumanie

WWF Roumanie a annoncé le jeudi 14 avril avoir lancé le premier site Internet dédié aux forêts vierges du pays.

 

La plateforme en ligne - disponible ici - fonctionne comme une plaque tournante qui comprend des informations sur le processus d'identification des forêts, une carte interactive, des publications numériques éducatives, des données historiques et des réponses à différentes questions sur le sujet.

« La Roumanie a jusqu'à présent inclus plus de 70 000 ha de forêts dans le "Catalogue des forêts vierges et quasi vierges", le seul outil qui les enregistre et en assure la protection. Fondamentalement, une forêt n'est reconnue comme vierge ou quasi vierge que si elle est incluse dans le catalogue », a expliqué WWF Roumanie dans un communiqué de presse.

À ce jour, WWF a évalué plus de 600 000 ha de forêts et identifié environ 53 000 ha de forêts vierges et quasi vierges. Rien que la semaine dernière, il a inclus dans le catalogue 490 ha supplémentaires de forêts situées dans le département de Suceava et a encore 5 000 ha en cours d'analyse.

« Le Catalogue national est maintenant opérationnel et tous ceux qui s'intéressent à la protection des forêts vierges doivent être impliqués dans l'achèvement du processus d'identification et de reconnaissance de ces forêts. Je fais référence aux gestionnaires des forêts et des aires protégées, ainsi qu'aux institutions d'enseignement ou de recherche ou aux ONG », a déclaré Radu Melu, directeur national du département des forêts de WWF Roumanie.

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale