Sécheresse importante en Roumanie, crainte des agriculteurs

Par Grégory Rateau | Publié le 30/04/2020 à 00:00 | Mis à jour le 30/04/2020 à 00:00
Sécheresse Roumanie

En Roumanie, les cultures céréalière souffrent d'une grave sécheresse. Cela pourrait entraîner une hausse importante des prix.

 

Selon le ministre de l'Agriculture, Adrian Oros, la sécheresse prolongée et aiguë aurait compromis environ la moitié des cultures céréalières de Roumanie. Toujours selon lui, trois millions d’hectares de céréales semés à l’automne dernier ont été touchés.

"Malheureusement, en plus des conséquences de la pandémie, il y a une sécheresse extrême et forte dans la Dobrogea et en Moldavie. Beaucoup de cultures semées à l'automne - trois millions d'hectares de blé, de seigle, d'orge, de colza - sont compromises à différents degrés. Nous réfléchirons aux mesures pour compenser les pertes des agriculteurs ", a déclaré le ministre de l'Agriculture, Adrian Oros.

Les producteurs anticipent déjà une augmentation du prix du pain même si les autorités pensent qu'ils est trop tôt pour l'affirmer.

Cependant, le ministre de l'Agriculture estime que les récoltes couvriront la consommation de la population, et qu'il ne peut être question de crise alimentaire.

"Si nous obtenons 50 à 60% des récoltes de céréales semées à l'automne dernier - blé, orge, colza, seigle - ça ira. La consommation intérieure de blé est de 2,5 à 3 millions de tonnes, mais la production d'une année normale est de 9 millions de tonnes. Si nous récoltons 5 à 6 millions de tonnes cette année, tout ira bien. La consommation intérieure sera couverte, mais nous devons faire attention à garder les céréales dans le pays", a déclaré le ministre Oros.

La Roumanie a interdit l'exportation de céréales et de produits de boulangerie en dehors de l'Union européenne au début du mois d'avril, mais la mesure a été retirée plus tard, car l'Union européenne l'a jugée disproportionnée.

 

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

nouvelle république sam 01/08/2020 - 21:23

Les peuples européens (et même sur toute la planète) doivent être solidaires. Les roumains doivent sécuriser leur alimentation, car il n'est pas sûr qu'en cas de famine les autres pays européens viennent à son secours, on a vu avec le Covid-19 ce qu'il en est de la solidarité européenne .... http://la-nouvelle-republique.eu/

Répondre
Commentaire avatar

naturel ven 01/05/2020 - 07:40

De quoi se mêle l'Europe une fois de plus. Inefficace dans les crises, dans notre sécurité, dans notre qualité de vie, elle veut maintenant nous mettre en danger au niveau alimentaire. Exporter pour mieux faire monter les prix à l'importation quel cynisme...

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale