La Roumanie vise à réduire le taux de refus de visa américain de 10% à 3% en 2-3 ans

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 25/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 25/05/2022 à 11:17
visa américain roumanie

Le gouvernement roumain a réaffirmé son objectif de faire passer le taux de refus de visa de un sur dix à environ 3 % d'ici 2024, permettant aux citoyens roumains de voyager aux États-Unis jusqu'à 90 jours sans visa.

 

Le ministre de l'Intérieur, Lucian Bode, a récemment rencontré le secrétaire américain à la Sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas, pour discuter de l'inclusion de la Roumanie dans le programme d'exemption de visa. La Roumanie remplit actuellement toutes les conditions pour être éligible, à l'exception de son taux élevé de refus de visa de 10 %.

Le gouvernement roumain s'est donné pour objectif de faire baisser ce chiffre. "Nos partenaires américains nous fourniront une analyse détaillée des raisons pour lesquelles les candidatures sont rejetées", a déclaré Bode, cité par Digi24. « C'est une priorité pour le gouvernement roumain de veiller à ce que, dans les 2-3 prochaines années, le taux de rejet passe de 10 %, la moyenne des 8 dernières années, à 3 %, comme requis. Comment? Grâce à des campagnes destinées à éduquer le peuple roumain et à décourager la soumission de candidatures inadéquates », a-t-il ajouté.

Le ministre des Affaires étrangères Bogdan Aurescu a annoncé une campagne similaire à la fin de l'année dernière après ses entretiens avec le secrétaire Mayorkas.

Le ministre roumain de l'Intérieur a souligné que de nombreux demandeurs n'aboutissent pas à la demande de visa, abandonnant en cours de route. Leurs candidatures sont additionnées au décompte, ce qui fait gonfler le taux de rejet.

Bode a également déclaré que de nombreux Roumains qui ont la double nationalité, qu'elle soit moldave, italienne ou espagnole - environ 3 millions de citoyens roumains vivent en Italie ou en Espagne - choisissent de demander un visa américain en Roumanie.

Néanmoins, le gouvernement roumain prévoit d'atteindre le seuil de 3% requis par le programme d'exemption de visa afin que les Roumains puissent plus facilement voyager aux États-Unis pour affaires ou pour le plaisir. "C'est le plan", a conclu Bode.

Le programme d'exemption de visa permet aux citoyens des 40 pays participants de séjourner aux États-Unis jusqu'à 90 jours sans visa. La seule exigence est d'avoir une autorisation via le système électronique d'autorisation de voyage (ESTA), qui permet la présélection des passagers.

La majorité des pays de l'UE sont membres du programme d'exemption de visa. Seules la Roumanie, la Bulgarie et Chypre ne sont actuellement pas incluses dans le programme. Les citoyens polonais ont obtenu le droit de voyager aux États-Unis sans visa en 2019. Deux ans plus tard, la Croatie est devenue le dernier ajout au programme.

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale