Rassemblement électoral du PSD à Iasi le jour de la fête de l'Europe

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 13/05/2019 à 00:00 | Mis à jour le 13/05/2019 à 00:00
Photo : the PSD rally in Iasi; source: Faceook/Partidul Social Democrat
Protestations dans l'est de la Roumanie pour la fête de l'Europe

Iasi, l'une des plus grandes villes de l'est de la Roumanie, a été bloquée pendant quelques heures jeudi 9 mai - Journée de l'Europe, par le rassemblement électoral du parti au pouvoir, le PSD (parti social-démocrate), mais aussi par les milliers de manifestants qui se sont réunis dans le centre de la ville pour protester contre le PSD et son dirigeant, Liviu Dragnea, et contre le gouvernement.

 



Le 9 mai, le PSD a organisé un rassemblement électoral sur la place Unirii, dans le centre-ville de Iasi, malgré les critiques des partis de l'opposition et de certaines organisations civiques, affirmant qu'il était inapproprié d'organiser un événement politique le jour de la Journée de l'Europe. Cependant, bien que le parti au pouvoir espérait réunir 40 000 partisans et membres à Iasi pour le rassemblement, le nombre de participants était beaucoup plus petit, d'environ 10 000 seulement, selon les médias locaux.



Dans le même temps, des manifestants se sont également rassemblés au centre-ville de Iasi, scandant des slogans contre le chef du PSD, Liviu Dragnea, et le parti. Les gendarmes présents à la manifestation ont décidé de tenir les manifestants éloignés de la place Unirii, où se déroulait le rassemblement du PSD, et ont installé deux rangées de barrières entre les manifestants et les sympathisants du PSD, a rapporté le Stirileprotv.ro local. Le nombre de manifestants anti-PSD a augmenté constamment au cours de la journée, si bien qu'à la fin du rassemblement du PSD, environ 6 000 personnes avaient manifesté contre le parti au pouvoir. Ils ont occupé la place principale une fois le rassemblement électoral terminé, poursuivant leur manifestation.



Les manifestants anti-PSD ont hué les partisans du PSD alors qu'ils arrivaient au rassemblement, mais aussi après la fin de la manifestation politique. Les participants des deux côtés se sont même retrouvés face à face un moment après le rassemblement, mais aucun incident grave n'ait à déplorer.



Liviu Dragnea et plusieurs des candidats du parti aux élections au Parlement européen ont pris la parole devant la foule de supporters lors du rassemblement, depuis la scène installée sur la place Unirii. Lors de son discours, le chef du PSD a poursuivi ses attaques contre le président Klaus Iohannis, mais a également évoqué les manifestants qui scandaient des slogans à son encontre, qu'il a appelés "des gens sans terre ni Dieu", a rapporté Digi24.



«Plus que jamais, la Roumanie a besoin aujourd'hui de ce qu'elle a perdu pendant les régimes de Basescu (ex-président Traian Basescu) et Iohannis. Il a besoin de patriotisme et de patriotes. Nous avons tous besoin d'une patrie, car notre pays a oublié d'être une patrie. Basescu puis Iohannis ont poussé le peuple à la haine et à la division, ils ont incité les gens les uns contre les autres, ont fait croire aux Roumains qu'ils étaient divisés en deux catégories et qu'ils devaient se combattre », a déclaré Dragnea.



"Il n'y a pas deux sortes de Roumains, bons et mauvais, comme le prétend Iohannis, et personne n'a le droit de les diviser, personne n'a le droit de les faire se détester," a-t-il ajouté.



Il a également évoqué les mesures prises par le gouvernement. «Nous gouvernons pour les Roumains, nous augmentons les salaires, les pensions, nous ramenons les médecins à la maison, nous restaurons la dignité des enseignants, nous construisons des autoroutes», a déclaré Liviu Dragnea à la foule, selon Stirileprotv.ro. Il a également déclaré que le PSD envoyait au Parlement européen "des Roumains patriotes", des gens "déterminés, jeunes, courageux, qui défendront leur pays".



Le rassemblement du PSD a pris fin au bout de quatre heures environ. Peu de temps après, le maire de Iasi, Mihai Chirica, exclu du PSD l'année dernière après avoir critiqué le chef du parti à plusieurs reprises, a partagé sur Facebook plusieurs photos de la place Unirii, montrant le désastre laissé par les participants au rassemblement.

 

Liviu Dragnea a annoncé le rassemblement du 9 mai à Iasi fin avril, quelques jours après sa participation à une conférence de la branche départementale du PSD à Iasi. Quelques centaines de personnes ont organisé une manifestation contre le PSD et Dragnea lors de la conférence. G4media.ro a rapporté que, lorsque Dragnea a quitté l'événement, les organisateurs ont fait jouer de la musique pour essayer de couvrir la voix des manifestants anti-PSD.

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

chris4335 lun 13/05/2019 - 08:03

LA FIN DU CAUCHEMAR PSD ALDE ARRIVE!!!!! USR ET PLUS SERONT LES ALTERNATIVES POITIQUES DE CE MAGNIFIQUE PAYS GANGRENE PAR LA CORRUPTION ET L INCOMPETENCE POLITIQUE!!!!

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale