TEST: 2245

Nelu Tataru: l'assouplissement des restrictions exclu avant mi-Mai

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 15/04/2020 à 00:00 | Mis à jour le 15/04/2020 à 06:55
Photo : pixabay
Nelu Tataru: l'assouplissement des restrictions exclu avant mi-Mai

Les restrictions imposées dans le contexte de la pandémie de Covid-19 ne peuvent être assouplies avant le 15-20 mai, et même avant le 1er juin, a déclaré le ministre de la Santé Nelu Tătaru. Il a expliqué que l'assouplissement des restrictions se ferait progressivement et avec prudence.

 

«À ce stade, nous tenons beaucoup aux restrictions, car trois à quatre semaines difficiles vont arriver. On peut parler de les assouplir après le 15-20 mai ou le 1er juin, mais l'assouplissement se fera progressivement, séparément pour chaque localité, et certaines restrictions seront préservées. Nous ne quitterons la maison que si nous portons un masque et des gants. Nous devons garder à l'esprit que l'assouplissement s'accompagnera de précautions », a déclaré Tataru, cité par Agerpres.

Le ministre de la Santé a déclaré que les personnes de plus de 65 ans pourraient être soumises aux restrictions pour une période encore plus longue, si la situation l'exige.

«Nous devons garder à l'esprit qu'elles sont les plus vulnérables. Regardez qui sont les mourants à ce stade; ce sont ceux qui ont des pathologies multiples, des comorbidités, qui ont plus de 65 ans. Nous devons protéger les anciens et nous devons prendre les mesures nécessaires », a déclaré Tătaru lors d'une visite à Galați, une ville de l'est de la Roumanie, où il s'était rendu pour gérer une crise survenue après la contagion au Covid-19 dans deux maisons de retraite, l'une appartenant à l'État et l'autre privée.

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale