Lundi 14 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'état roumain veut acheter le château royal à Sinaia

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 18/06/2019 à 00:00 | Mis à jour le 18/06/2019 à 00:00
Photo : Pixabay.com
état roumain veut acheter le château royal à Sinaia peles

Le célèbre château de Peles situé dans la station de montagne de Sinaia pourrait devenir la propriété de l'État roumain, mais uniquement si la Maison royale de Roumanie souhaite le vendre et faire une proposition financière au gouvernement, a rapporté Digi24, cité par le ministre de la Culture, Valer Daniel Breaz.

 



Le ministre a annoncé que l'État voulait acheter le château. La discussion sur l'éventuelle vente du château de Peles aura lieu à la fin du mois en même temps que le contrat de bail entre la Maison royale et le ministère de la Culture devrait être prolongé.



Le ministère de la Culture paie actuellement un loyer mensuel de 70 000 RON pour le musée Peles, installé à l'intérieur du château. Au cas où le château serait mis en vente, l’État roumain serait le premier à se demander s’il veut l’acheter.



L'État avait déjà tenté d'acheter le château il y a environ 10 ans, lorsqu'il avait offert 30 millions d'euros à la famille royale. Cependant, la transaction n’avait finalement pas eu lieu.



Peles est l'un des plus beaux châteaux de Roumanie et compte parmi les château les plus visités du pays. Il fut construit entre 1873 et 1883 en tant que résidence d'été du roi Carol Ier de Roumanie (1839 - 1914), enchanté par la région lors de l'une de ses visites en 1866.

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Alain CELSE mar 18/06/2019 - 07:59

Investir 30 millions d'euros pour s'économiser 15 000 € mensuels soit une rentabilité de 0,6 % par an !!!

Répondre

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Je suis atteint du virus de l’expatriation, c’est grave ?

Rentrer en France ? Pour certains expatriés, cette perspective n’est pas une option, tant ils ont pris goût à la vie à l’étranger et à son lot de découvertes et opportunités professionnelles.