TEST: 2245

Les Roumains devront s'habituer à l'idée de rester au pays cet été

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 04/05/2020 à 00:00 | Mis à jour le 04/05/2020 à 07:46
restriction roumanie vacances situation d'urgence tourisme

Les Roumains devraient s'habituer à l'idée qu'ils passeront leurs vacances dans le pays cette année, a déclaré jeudi soir le chef du Département des situations d'urgence (DSU), Raed Arafat. Il a fait valoir que cela empêcherait les touristes locaux de se retrouver bloqués dans un aéroport quelque part et soutiendrait également le secteur du tourisme local, selon Mediafax.

 



Arafat, qui fait partie du comité qui gère la crise du COVID-19 en Roumanie, a de nouveau averti que la saison des fêtes ne commence pas le 1er mai, comme les gens étaient habitués à le célébrer les années précédentes. Il a indiqué que les autorités n'annonceraient les premières mesures d'assouplissement en matière de tourisme qu'après le 15 mai, date à laquelle l'état d'urgence prendra fin dans le pays.



Selon les déclarations précédentes du Premier ministre Ludovic Orban, les hôtels en Roumanie pourraient rouvrir après le 15 mai. Pourtant, les restaurants resteront probablement fermés même après cette date.



Les Roumains devront également attendre pour savoir s'ils peuvent organiser des fêtes de mariage cette année. Les autorités n'ont pas encore décidé dans quelles conditions ces rassemblement pourraient avoir lieu. "Les gens peuvent se marier même maintenant mais avec pas plus de huit personnes présentes à la cérémonie", a déclaré jeudi le ministre de l'Intérieur, Marcel Vela, selon Mediafax. Il a ajouté que les autorités décideraient si ou ou non les mariages pourraient avoir lieu et du nombre de personnes autorisées, tout cela dans la période à venir. Cette décision sera prise en fonction de l'évolution des cas de COVID-19 dans le pays et des résultats des analyses scientifiques.

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale