Les réalisateurs, producteurs et acteurs roumains présents à Cannes cette année

Par Institut Culturel Roumain de Paris | Publié le 17/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 17/05/2022 à 09:07
festival-cannes-2022

Une belle participation de films, réalisateurs, scénaristes, producteurs et actrices roumain(e)s est annoncée au 75e édition du Festival de Cannes, la plus belle vitrine du cinéma mondial qui se tiendra sur la Croisette du 17 au 28 mai au Palais des Festivals.

 

L’Institut culturel roumain de Paris soutient, lors de cette édition aussi, de nombreuses participations roumaines à Cannes.

Le film réalisé par Alexandru Belc, Metronom, sera projeté en première mondiale à Cannes, dans la sélection officielle de la section « Un Certain Regard ». Le cinéaste explore l’histoire d’amour de deux lycéens, dans la Roumanie communiste des années 70. Le film est produit par Cătălin Mitulescu et Ruxandra Slotea (Strada Film International), co-produit par Midralgar (France) et Chainsaw Europe (Roumanie), avec Tudor Pandu comme directeur de l’image. Dans sa distribution nous retrouvons Mara Bugarin, Șerban Lazarovici, Vlad Ivanov, Mara Vicol, Mihai Călin, Andreea Bibiri.

Radu Jude présente lui aussi en première mondiale le court métrage Les Potemkinistes, dans la section « Quinzaine des Réalisateurs », une section parallèle du prestigieux festival. Le film écrit et réalisé par Jude a comme point de départ le geste de fronde contre la Russie réalisé en 1905 par les marins du Croiseur Potemkine, qui ont reçu l’asile politique en Roumanie. En 2021, un sculpteur (interprété par le dramaturge Alexandru Dabija) essaie de réaliser une œuvre inspirée par cet évènement. Les Potemkinistes est une comédie sur l’art, l’histoire, la mémoire et le cinéma. Alexandru Dabija et Cristina Drăghici interprètent les premiers rôles, la productrice du film étant Ada Solomon.

La productrice Diana Păroiu fait partie des 20 plus dynamiques producteurs européens choisis par l'EFP (European Film Promotion) afin de participer au programme Producers on the Move, un programme prestigieux qui existe depuis 22 ans déjà au sein du Festival de Cannes, et qui propose le développement de coproductions internationales, l’intensification des échanges, contribuant ainsi à la création de nouveaux réseaux professionnels de très haut niveau. Diana Păroiu est présente, en outre, avec le long métrage Retour à Seoul, dont elle est le producteur exécutif désigné par Aurora Films (le producteur français du projet) pour le tournages de l’épilogue du film, en Roumanie. Le film sera présenté en première mondiale dans le cadre de la section « Un Certain Regard ».

L’actrice Cosmina Stratan, celle qui avait été il y a dix ans la révélation du film de Cristian Mungiu, Au-délà des les collines, à Cannes, et qui avait reçu avec Cristina Flutur, le Prix pour l’interprétation féminine, se retrouve cette année dans la distribution du long métrage français Frère et sœur, aux côtés de Marion Cotillard et Melvil Poupaud. Ce film, signé Arnaud Desplechin, sera présenté dans le cadre de la Compétition officielle.

Le réalisateur Liviu Săndulescu participe, aux côtés Iulia Lumânare, scénariste et actrice, au programme de développement des scénarios ScripTeast. Le scénario du long métrage Rouge, écrit par Liviu Săndulescu et Iulia Lumânare, a été sélectionné à la 16ème édition du ScripTeast parmi plus de 60 scénarios reçus. Le long métrage Rouge sera réalisé par Liviu Săndulescu avec Iulia Lumânare dans le rôle principal et sera produit par Parada Film. ScripTeast, un des plus productifs workshops de formation pour les scénaristes expérimentés de l’Europe Centrale et de l’Europe de l’Est, est un instrument d’aide pour les scénaristes sectionnés afin qu’ils puissent être mieux connectés aux marchés européens et internationaux de film.

Cristian Mungiu revient également au Festival de Cannes. Son dernier long métrage, R.M.N., sélectionné dans la Compétition officielle du Festival, interroge les motivations profondes du comportement humain dans sa confrontation avec la réalité et l’inquiétude face au futur. Mungiu, à la fois réalisateur et scénariste du film, nous propose une perspective passionnante sur l’histoire de la Roumanie, vue à travers le prisme de la rencontre entre ses communautés roumaine, hongroise, moldave… Il s’agit de la sixième présence du réalisateur Cristian Mungiu à Cannes et la cinquième dans la sélection officielle.
 

Pour plus d’infos :

https://www.icr.ro/paris/festival-de-cannes-2022/fr

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale