Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Les prix des appartements atteignent un niveau record dans toute la Roumanie

Le prix des appartements a atteint un niveau record à l’échelle nationale. Cette évolution intervient dans un contexte de croissance soutenue des prix des logements neufs dans les grandes villes. La seule exception est Iasi, où l'évolution est contraire à celle enregistrée dans d'autres grands centres urbains.

pexels-czapp-arpad-3647289-11010078pexels-czapp-arpad-3647289-11010078
Écrit par Lepetitjournal Bucarest
Publié le 6 juin 2024, mis à jour le 6 juin 2024

Le prix des appartements a atteint 1 598 euros le mètre carré au niveau national en mai. Ce niveau est supérieur de plus de 11 pour cent à celui de la même période de l'année dernière, selon les données d'Imobiliare.ro. Les représentants de la plateforme indiquent que cette avancée intervient dans un contexte de forte demande, qui continuera à se maintenir dans les mois à venir.

Cluj-Napoca reste la ville la plus chère du pays, avec un prix moyen atteignant 2.753 euros le mètre carré, après une augmentation de dix pour cent au cours de l'année écoulée. Le marché immobilier de la deuxième plus grande ville du pays est sur le point de franchir un nouveau seuil, alors que les nouvelles propriétés approchent les 3 000 euros le mètre carré, après une hausse de 3 % au cours des 30 derniers jours.

Brașov a consolidé sa position de deuxième ville la plus chère sur le marché résidentiel, enregistrant le taux de croissance le plus élevé. Les prix des appartements ont augmenté de près de 19 pour cent à 1.907 euros par mètre carré, les nouveaux appartements étant en moyenne de 2.224 euros par mètre carré. Cela fait de Brașov et Cluj les seules villes où le prix moyen des appartements neufs dépasse 2 000 euros le mètre carré.

À Bucarest, les prix des appartements ont atteint un nouveau sommet historique, le prix moyen au mètre carré atteignant 1.723 euros, soit 11 pour cent de plus qu'il y a un an. Le segment des appartements anciens connaît également un nouveau pic, à 1.705 euros le mètre carré.

Une progression similaire a été enregistrée sur le marché immobilier à Constanța. Le prix moyen s'élève ainsi à 1 656 euros le mètre carré. Toutefois, dans le segment des appartements neufs, l'offre importante a permis de maintenir les prix sous contrôle. Les prix demandés par les propriétaires ont enregistré la plus faible variation du pays au cours des 12 derniers mois, de 4,2 pour cent, et ont atteint 1.806 euros le mètre carré.

En revanche, Timișoara est la ville où les appartements neufs sont devenus plus chers. Après des hausses de près de 22% au cours des 12 derniers mois et de 4% au cours des 30 derniers jours, le prix moyen dans ce segment a atteint 1960 euros le mètre carré. Timișoara, cependant, possède les appartements anciens les plus abordables parmi les grandes villes, même si leur prix a augmenté de sept pour cent l'année dernière. Ils coûtent en moyenne 1 568 euros le mètre carré.

Iasi reste le centre régional avec les appartements les moins chers. En moyenne, le prix d'un logement est de 1 590 euros le mètre carré. Iasi se « vante » également de la très petite différence entre le coût des maisons neuves et anciennes – seulement 13 euros le mètre carré. Ceci après que les prix des logements neufs ont chuté de près de 2 pour cent au cours des 30 derniers jours.

Les données d'Imobiliare.ro montrent que les prix des logements ont également augmenté dans les villes de taille moyenne. L'augmentation la plus spectaculaire a eu lieu à Oradea, où les prix moyens ont augmenté de plus de 17 pour cent au cours des 12 derniers mois, pour atteindre 1.602 euros le mètre carré. Mais des augmentations importantes ont également été enregistrées à Sibiu, Craiova et Ploiesti.

 

 

source : Romania Journal.ro

lepetitjournal.com bucarest
Publié le 6 juin 2024, mis à jour le 6 juin 2024

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions