Les législateurs roumains nomment deux membres de la Cour constitutionnelle

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 05/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 05/05/2022 à 00:00
nomination membres Cour constitutionnelle roumanie

Les chambres du Parlement roumain ont nommé deux membres de la Cour constitutionnelle, le mandat de trois membres de la Cour arrivant à expiration cet été. Le président Klaus Iohannis doit procéder à la troisième nomination.

 

La Chambre des députés roumaine a élu l'actuel procureur général adjoint Bogdan Licu juge à la Cour constitutionnelle.

Licu, proposé par le Parti social-démocrate (PSD), a été largement critiqué par l'opposition pour le doctorat qu'il aurait abandonné suite à des allégations de plagiat ainsi que pour son enseignement supérieur reçu dans une obscure université privée opérant sous le marché non réglementé immédiatement après le chute du communisme.

Cependant, Licu a obtenu 208 voix et seuls 93 députés ont voté contre sa nomination, a rapporté Bursa.ro. Le parti réformiste USR a promis de renvoyer la nomination à la Cour constitutionnelle.

Le même jour, le Sénat a élu Laura Iuliana Scântei en tant que juge de la Cour constitutionnelle, a informé News.ro. Scântei est membre du Parti national libéral depuis 2016. Depuis 2008, elle est notaire à Bucarest et, de 2007 à 2008, elle a occupé le poste de secrétaire d'État au ministère de la Justice.

Plus récemment, elle a joué un rôle actif dans la promotion de la très controversée "loi Romexpo" qui donnerait gratuitement, si elle était adoptée, 46 ha de terrain à la Chambre de commerce et d'industrie - une ONG qui envisage de développer avec Iulius Grup un complexe à usage mixte pour des projets immobiliers.

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale