Les excuses de Teodor Meleşcanu et la vidéo choc de la diaspora RO

Par Grégory Rateau | Publié le 29/05/2019 à 00:00 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
Photo : Facebook/Alianta 2020 USR PLUS
Teodor Meleşcanu s'excuse auprès de la Diaspora roumaine en colère vote roumanie vidéo recorder

Le ministre des Affaires étrangères, Teodor Meleşcanu, a présenté ses excuses aux Roumains de la diaspora qui n’ont pas pu voter ou qui ont dû faire la queue pendant de longues heures pour aller voter.

 



"Je tiens à exprimer mes regrets et mes excuses à tous les Roumains de la diaspora qui n’ont pas pu exercer leur droit de vote. Malgré les mesures prises par le ministère des Affaires étrangères concernant l’augmentation du nombre de suffrages exprimés à l’étranger, qui ont atteint 441, notamment en Europe ", a déclaré Meleşcanu, cité par News. ro.



Le ministre a déclaré qu'il enquêtait dans les pays où des "situations regrettables" se sont produites afin d'établir les causes et les effets pour prendre les mesures nécessaires et ainsi éviter que de tels problématiques se répètent à l'avenir. Dans le même temps, il serait nécessaire d'identifier des solutions spécifiques et des propositions législatives qui "contribueraient au développement d'un système de vote adapté aux besoins de la diaspora", a-t-il déclaré.

 
 
Jusqu'à présent, personne n'a pris la responsabilité du fait qu'un si grand nombre de Roumains vivant à l'étranger ne pouvaient pas voter. Pendant ce temps, une pétition en ligne lancée par la communauté civique Declic demande la démission de Meleşcanu pour avoir "saboté" le vote des électeurs roumains de la diaspora. À la mi-journée du 28 mai, la pétition avait déjà réuni quelque 100 000 signatures.
 


Nombre de ceux et celles qui ont fait la queue pendant de longues heures pour aller voter ont filmé les événements de la journée, des dérapages qui se sont multipliés lorsque les électeurs furieux ont tenté de forcer les portes des bureaux de vote ou d'escalader des clôtures pour rentrer coûte que coûte. La plateforme en ligne de journalisme Recorder.ro a rassemblé dans une vidéo plusieurs séquences envoyées par ceux et celles qui sont allés voter. Cette vidéo témoigne du chaos et de la désorganisation de cette journée pourtant déterminante pour faire valoir le droit des Roumains.

 

La vidéo est disponible ici :

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Petre21 sam 01/06/2019 - 00:14

"l’augmentation du nombre de suffrages exprimés à l’étranger, qui ont atteint 441"...! Il faut, bien sûr comprendre "le nombre de BUREAUX DE VOTE à l'étranger" = 441.

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale