TEST: 2245

Les espaces de coworking à Bucarest pourraient s'agrandir d’ici 2023

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 10/05/2019 à 00:00 | Mis à jour le 10/05/2019 à 00:00
Photo : Facebook / Seneca AntiCafe
espaces coworking bucarest plus de surface pour 2023

Selon une étude réalisée par le cabinet de conseil en immobilier Colliers International, la surface des espaces de coworking à Bucarest est actuellement d’environ 40 000 m² et elle peut accueillir entre 5 000 et 6 000 employés.

 



Le segment s'est développé très rapidement ces dernières années et la tendance se poursuivra, avec un nombre de personnes qui devrait doubler d'ici 2022/2023, révèle la même analyse. Ainsi, Bucarest pourrait disposer de plus de 82 000 m² d’espaces de coworking et de 11 000 employés travaillant dans ces espaces sur une période de quatre ans.


La demande d'espaces de travail flexibles à Bucarest pourrait provenir d'entreprises cherchant à offrir à leurs employés la possibilité de travailler depuis d'autres quartiers de la ville, selon Colliers.


Le marché des espaces de travail flexibles à Bucarest a pris son essor en 2018 lorsque le nombre total d'espaces de bureaux générés par ce segment a augmenté pour atteindre près de 27 000 m². De nouveaux acteurs sur le marché de Bucarest (Mindspace, 3house) ainsi que le plus grand nom local - IWG, opérant sous deux marques: Regus et Spaces, suscitent un vif intérêt.


À la fin de 2018, les espaces de travail flexibles ne représentaient en moyenne que 1,5% de la superficie totale occupée par les bureaux dans les 22 grandes villes européennes étudiées par Colliers, les proportions les plus élevées n'ayant été que de 5% à Londres et à Amsterdam. Bucarest est légèrement au dessus de la moyenne, à 1,7%.

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale