TEST: 2245

Le secteur de la construction conserve une croissance robuste en RO

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 21/09/2020 à 00:00 | Mis à jour le 21/09/2020 à 00:00
Photo : Pixabay.com
Le secteur de la construction conserve une croissance robuste en RO

La construction, l'un des secteurs économiques de la Roumanie qui a contribué positivement à la croissance du PIB au deuxième trimestre de l'année (T2), a maintenu un taux de croissance annuel robuste à deux chiffres en juillet - 12,2%, selon l'Institut national des statistiques (INS).



Au cours des sept premiers mois de l'année, le volume des travaux de construction a augmenté de 18,2% par rapport à la même période de l'an dernier.

Les travaux de génie civil ont le plus progressé (+ 25,5%). Le segment des bâtiments résidentiels affiche également une croissance impressionnante (+ 17,2%). Parallèlement, les travaux sur les bâtiments non résidentiels (y compris les bureaux, les espaces commerciaux et les espaces logistiques et industriels) ont progressé de 8,4%.

Le secteur résidentiel reste ainsi le plus dynamique de l'économie locale. L'activité (saisonnière, ajustée des jours de travail) dans ce secteur a atteint un niveau record juste avant la pandémie de coronavirus.

Tous les segments de la construction ont souffert pendant le verrouillage, mais le niveau d'activité est resté nettement supérieur à celui observé à la même période de l'an dernier.

Le volume des travaux de génie civil marquera la troisième année de croissance positive après avoir atteint un creux en 2017. Il reste encore beaucoup à faire. Le secteur du bâtiment non résidentiel reflète des facteurs opposés et a besoin de plus de clarté sur les conditions sanitaires avant de renouer avec la croissance.

 

 

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale