TEST: 2245

Le prix des masques chirurgicaux explose en Roumanie

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 26/02/2020 à 00:00 | Mis à jour le 26/02/2020 à 07:05
Photo : ID 173103361 © Aleksandr Zubkov | Dreamstime.com
prix des masques chirurgicaux explose roumanie coronavirus

Le prix des masques chirurgicaux a explosé presque du jour au lendemain en Roumanie après que l'épidémie de coronavirus en Italie ait augmenté le risque que le virus se propage également en Roumanie. La forte demande et la faible offre ont conduit à des situations dans lesquelles le prix des masques chirurgicaux a augmenté jusqu'à 50 fois, dans les rares boutiques en ligne où ils sont encore disponibles.

 



Par exemple, un vendeur sur le site eMAG, la plus grande plateforme de vente en ligne de Roumanie, proposait un ensemble de trois masques chirurgicaux pour 89 RON (18,5 EUR), soit 6,18 EUR par pièce. En comparaison, une boîte de 50 masques chirurgicaux se vendait environ 30 RON (6,25 EUR) avant l'éclatement de la crise.



Sur la boutique en ligne evomag.ro, le prix d'une boîte de 50 masques chirurgicaux est désormais de 599 RON (125 EUR), environ 20 fois plus élevé qu'avant.



eMAG a annoncé mardi 25 février qu'il avait acheté tous les masques chirurgicaux qu'il pouvait trouver chez les distributeurs locaux et qu'il les vendrait à un prix fixe de 3 RON (0,625 EUR) la pièce et 150 RON (31,25 EUR) pour une boîte de 50 pièces, afin que les acheteurs roumains n'aient pas à payer des prix très élevés pour ces articles. eMAG affirme avoir acheté de tels masques à 7 RON par pièce (350 RON par boîte).

 

Les pharmacies en Roumanie ne disposent que de stocks minimums de masques chirurgicaux qu'ils ne peuvent pas renouveler en raison de stocks épuisés au niveau national et international, a annoncé l'Association des distributeurs et détaillants pharmaceutiques dans un communiqué de presse cité par Wall-street.ro.

 


Les membres de l'Association des distributeurs et détaillants pharmaceutiques de Roumanie ont cherché des fournisseurs supplémentaires pour couvrir la demande sans précédent de masques de protection, mais, malheureusement, les producteurs spécialisés dans ce domaine n'ont pas de substituts à ces masques, "par conséquent, nous ne pouvons pas discuter d'une production supplémentaire", stipule le communiqué de presse.
 


Les masques chirurgicaux sont principalement fabriqués en Chine, qui n'est plus en mesure de livrer ces produits en raison de l'épidémie massive de coronavirus dans ce pays.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Jeen mer 26/02/2020 - 07:35

La chute de l'article est bonne... presque du Ionesco !

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale