Mardi 20 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le président roumain empêche le remaniement du gouvernement

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 25/04/2019 à 00:00 | Mis à jour le 25/04/2019 à 00:00
Photo : Presidency.ro
klaus iohannis empêche le remaniement du gouvernement roumanie

Le 23 avril, le président roumain Klaus Iohannis a rejeté les démissions présentées par trois ministres, dont le ministre de la Justice, Tudorel Toader, bloquant ainsi le remaniement du gouvernement, qu'il considère comme une "farce".

 



Il a précisé qu'il n'accepterait pas les démissions avant de savoir qui remplacerait les ministres démissionnaires. Le remaniement proposé n'a rien à voir avec l'amélioration de la gouvernance ou avec l'agenda de la Roumanie, a déclaré Iohannis lors d'une conférence de presse. Elle est causée par des conflits au sein du Parti social-démocrate (PSD). C'est donc inutile, a-t-il ajouté.



Les trois ministres vont probablement quitter le gouvernement à un moment donné, a admis Iohannis. "Mais je ne peux pas accepter les trois candidats qui ont été nommés pour les remplacer", a déclaré le président.



Il a ajouté qu'il s'était déjà entretenu par téléphone avec le Premier ministre Viorica Dancila et lui avait demandé de proposer d'autres candidatures, ou de proposer des ministres intérimaires jusqu'à ce que le gouvernement et la présidence soient d'accord sur des remplaçants permanents acceptables.



Parlant des projets du parti au pouvoir de remplacer les trois ministères au Parlement, à travers une soi-disant restructuration du gouvernement, le président Iohannis a déclaré: "Il reste à voir s'ils connaîtront un quelconque succès". "Je considérerais cela comme une tentative de contourner la présidence", a-t-il ajouté.



Les dirigeants du PSD ont décidé la semaine dernière de retirer tout soutien politique au ministre de la Justice, Tudorel Toader, après qu'il eut refusé de promouvoir de nouveaux amendements au Code pénal et au Code de procédure pénale par une ordonnance d'urgence. Le PSD a proposé que le député Eugen Nicolicea, l'un des responsables de la rédaction de la réforme controversée de la justice, remplace Toader.



Les deux autres ministres que le PSD veut changer, le ministre des fonds de l'UE, Rovana Plumb, et le ministre de la diaspora, Natalia Intotero, se disputent des sièges au Parlement européen aux élections du 26 mai.



Mise à jour: le Premier ministre Viorica Dancila a critiqué la décision du président de refuser la proposition du PSD pour les trois ministères. Elle a toutefois envoyé au président des propositions de ministres intérimaires pour les trois portefeuilles, notamment Ana Birchall pour le ministère de la Justice, le ministre des Finances Eugen Teodorovici pour le ministère des Fonds européens et le ministre de l'Environnement des affaires Radu-Stefan Oprea pour le ministère de la Diaspora.

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/romania-president-rejects-government-reshuffling

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Le Bucarest de Paul Morand

Au début du XXe siècle, le père du diplomate Paul Morand se dédiait entièrement aux arts, occupant la fonction de directeur de l’École nationale supérieure des arts décoratifs, et fréquentant des cerc