Le président RO exhorte les parents à renvoyer leurs enfants à l'école

Par Grégory Rateau | Publié le 11/09/2020 à 00:00 | Mis à jour le 11/09/2020 à 00:00
Photo : presidency.ro
iohannis_mask_sept_9_2020_presidency.ro_

Le président Klaus Iohannis exhorte les parents à renvoyer leurs enfants à l'école dans une déclaration faite quelques jours avant le début de l'année scolaire prévu pour le lundi 14 septembre prochain.



Le risque d'infection lié au Covid-19 ne peut pas être réduit de zéro, mais, en suivant les règles principales, chacun peut contribuer à la sécurité de sa communauté, a déclaré le président lors d'une conférence de presse organisée le mercredi 9 septembre dernier.

«Je m'adresse aussi aux parents qui, naturellement, s'inquiètent de la façon dont les choses vont évoluer à partir du 14 septembre; je vous encourage à envoyer vos enfants à l'école et à leur expliquer que, pendant un certain temps, l'école sera différente mais, si nous tous, ensemble, suivons les règles correctement, nous surmonterons cette épreuve. "

Les écoles roumaines pourront utiliser trois modèles d'apprentissage différents en ce début d'année scolaire, et cela en fonction de la situation du coronavirus et au cas par cas selon chaque localité. Les trois scénarios sont les suivants : les cours en présence, le modèle hybride (alternant apprentissage virtuel et apprentissage en classe) et enfin un apprentissage en ligne / à domicile uniquement.

Le président a déclaré que des mesures étaient mises en œuvre pour limiter le risque de propagation du virus, mais que leur efficacité dépendait en grande partie de la collaboration des enseignants, des parents et des élèves.

"Limiter l'accès à l'éducation a des conséquences négatives majeures pour la jeune génération et a un impact sur l'avenir de chacun. Bien que ce ne soit pas facile, la décision de rouvrir les écoles est une décision juste et nécessaire", a-t-il déclaré.

Le président a également déclaré qu'à son avis, les festivités d'ouverture des écoles ne devraient pas avoir lieu cette année en raison du risque qu'elles comportent. Iohannis, ancien professeur de physique, a déclaré qu'il n'assisterait à aucune fête d'ouverture des écoles, mais qu'il enverrait un message vidéo à chacun. Interrogé sur les enfants s'adaptant au port d'un masque, il a fait valoir qu'ils s'habitueraient très rapidement.

 

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

vivadest ven 11/09/2020 - 12:24

Complètement à la ramasse; on ne peut éviter à un virus de circuler, c'est la nature, les virus apparaissent et disparaissent spontanément; il n'y a quasi aucune probabilité que celui ci qui a muté déjà 7 fois, donc est devenu quasi inopérant affecte qui que ce soit de plus que les fins de vie de personnes très âgées et déjà malades.

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale