TEST: 2245

Le président nommera un nouveau Premier ministre en début de semaine

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 14/10/2019 à 00:00 | Mis à jour le 14/10/2019 à 07:04
Photo : Presidency.ro
klaus_iohannis_-_presidency.ro_

Le président roumain, Klaus Iohannis, estime que le pays a besoin d'un nouveau gouvernement rapidement. Il a donc l'intention de nommer un nouveau Premier ministre en début de la semaine prochaine.

Le gouvernement dirigé par Viorica Dancila a été renversé jeudi 10 octobre à la suite d'une motion de censure. Iohannis a invité les différents partis politiques à des consultations le vendredi 11 octobre, mais les sociaux-démocrates ont décidé de décliner l'invitation.

Après les consultations, le président a indiqué qu'il préférait "un gouvernement politique" et qu'"il est clair que nous nous dirigeons vers un gouvernement issu du PNL ou un gouvernement autour du PNL". Le Parti libéral national (PNL) soutient Iohannis pour un nouveau mandat en tant que président de la Roumanie, alors que le pays tiendra des élections présidentielles le mois prochain.

Iohannis a également déclaré qu'il ne nommerait plus un Premier ministre issu des rangs du PSD.

«Pourquoi un gouvernement est-il absolument nécessaire, mis à part le fait que le gouvernement intérimaire de Dancila doit être remplacé rapidement? Nous avons maintenant un besoin urgent d'un gouvernement garantissant le bon déroulement des élections présidentielles. Nous avons besoin d'un gouvernement pour préparer le budget pour l'année prochaine, pour 2020. Nous avons besoin d'un gouvernement qui soit responsable de la clôture du budget pour 2019 », a expliqué Iohannis.

Parlant d'élections anticipées, le président a déclaré une nouvelle fois qu'il était favorable à cette solution, mais après les élections présidentielles. Il a expliqué que la constitution rendait très difficile le déclenchement d'élections anticipées: «La Constitution dit très clairement: le Parlement ne peut être dissous que si deux propositions successives de Premier ministre ou deux propositions gouvernementales successives sont rejetées par le Parlement. Ces conditions sont difficiles à satisfaire. "

“La deuxième raison pour laquelle cette discussion ne peut pas être tenue maintenant: si - je répète - si deux de mes propositions tombent, alors ce gouvernement intérimaire de Dancila resterait en place, ce qui est inacceptable et inimaginable, et cela resterait - attention! - jusqu'à ce que ces élections anticipées soient organisées, à savoir au printemps. Ce scénario ne peut être pris en compte, car il plongerait la Roumanie dans une crise et dans un chaos indescriptible », a ajouté Iohannis.

Ainsi, il a l'intention de poursuivre les consultations avec les partis politiques représentés au Parlement et de nommer un nouveau Premier ministre "lundi, au plus tard mardi."

Le scénario le plus probable serait un gouvernement de transition, éventuellement dirigé par le chef du PNL, Ludovic Orban, avec un faible soutien du Parlement.

 

 

Source

 

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale