Jeudi 4 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le président Iohannis exhorte les Roumains à rester chez eux à Pâques

Par Grégory Rateau | Publié le 10/04/2020 à 00:00 | Mis à jour le 10/04/2020 à 00:00
Photo : Presidency.ro
klaus iohannis président de Roumanie demande aux roumains de rester chez eux à Pâques coronavirus

Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a déclaré le mercredi 8 avril dernier que le pays n'était pas encore dans une phase où il pourrait envisager d'assouplir les restrictions imposées pour limiter la propagation du coronavirus (COVID-19). Il a également affirmé qu'il passerait Pâques à la maison avec sa femme et a demandé aux Roumains d'en faire de même.

 



"Les chrétiens catholiques, évangéliques et unitariens célèbrent Pâques ce dimanche, tandis que les chrétiens orthodoxes, les catholiques grecs et d'autres le célébreront le dimanche suivant. Personnellement, je célébrerai la résurrection de Jésus ce dimanche et je peux vous dire ce que je ferai, je resterai à la maison avec ma femme, Carmen. On ne sera que nous deux. Nous n'irons pas à l'église, nous n'irons pas prendre la lumière sainte, nous n'inviterons personne à notre maison, nous n'irons pas risquer notre santé et celle des autres. Nous serons à la maison, à regarder la liturgie à la télévision, nous allumerons une bougie et nous prierons ", a déclaré Iohannis lors d'un communiqué à la fin d'une visite au Centre national de gestion et de coordination des interventions.



"Chers Roumains, je m'attends à ce que vous fassiez de même. C'est difficile pour nous tous. Nous rencontrons habituellement des amis et de la famille à Pâques, nous sortons. Il est très, très important de respecter les règles imposées par les autorités même maintenant, à Pâques! Parce que si les choses deviennent incontrôlables maintenant, la situation peut devenir terrible pour beaucoup de gens ", a-t-il ajouté.



Lors du même communiqué, Iohannis a également déclaré que, bien que d'autres pays envisagent déjà d'assouplir les restrictions imposées pour limiter la propagation du COVID-19, la Roumanie n'a pas encore atteint cette phase.



"En Roumanie, malheureusement, le nombre de cas augmente, le nombre de personnes traitées dans les unités d'urgence augmente, et même si nous voulons tous que cette crise se termine le plus rapidement possible, nous ne sommes pas encore dans la phase où nous pouvons baisser notre garde ", a déclaré le président.



Il a également exhorté les Roumains à respecter les mesures imposées par les autorités car de cette façon, "nous pourrons atteindre la phase de restrictions limitées plus tôt, pour retrouver une vie presque normale".

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

"Black Lives Matter" : cri de ralliement pour un monde sans racisme

Après la mort tragique de George Floyd, Afro-Américain, asphyxié par un policier à Minneapolis, la colère et l’indignation ont envahi les rues des grandes villes du monde.