Dimanche 18 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le président français promet de soutenir Kovesi et la Roumanie

Par Grégory Rateau | Publié le 23/07/2019 à 00:00 | Mis à jour le 23/07/2019 à 07:43
Photo : Presidency.ro
klaus iohannis, emmanuel macron, soutient kovesi procureur européen roumanie france

Le président français Emmanuel Macron a promis à son homologue roumain Klaus Iohannis de retirer le candidat de son pays de la course au poste de procureur européen et de soutenir le candidat roumain - l'ancien procureur général anticorruption Laura Codruta Kovesi, a annoncé vendredi la présidence roumaine.

 

 



"En vertu de la bonne collaboration et de la bonne entente entre les deux chefs d'Etat, le président Emmanuel Macron a informé le président Klaus Iohannis qu'il retirerait la candidature de Monsieur Jean-François Bohnert et soutiendrait Madame Laura Codruta Kovesi au poste de procureur européen, a déclaré la présidence dans un communiqué de presse.



Jeudi, le nouveau président du Parlement européen, David Sassoli, a réaffirmé le soutien du Parlement à Kovesi dans une lettre adressée au Conseil de l’UE.



Le Parlement européen a élu Kovesi plus tôt cette année en tant que son candidat préféré pour le poste de procureur européen.

 

Le Conseil de l’UE a décidé de soutenir le procureur français Jean-François Bohnert pour ce poste tout comme le gouvernement roumain qui présidait le Conseil de l’UE. Bohnert devrait cependant prendre la tête de l’équivalent français de la Direction nationale anticorruption (DNA).



La Bulgarie, l'un des États membres qui ont voté contre Kovesi au Conseil de l'UE, a annoncé dimanche, que finalement elle avait décidé de la soutenir, selon novinite.com.

 

 

 

 

 

source

 

 

 

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Le Bucarest de Paul Morand

Au début du XXe siècle, le père du diplomate Paul Morand se dédiait entièrement aux arts, occupant la fonction de directeur de l’École nationale supérieure des arts décoratifs, et fréquentant des cerc