TEST: 2245

Le PM Florin Cîţu prend la relève du ministre de la Santé par intérim

Par Grégory Rateau | Publié le 16/04/2021 à 00:00 | Mis à jour le 16/04/2021 à 11:26
Photo : Gov.ro
Florin Cîţu

Le Premier ministre Florin Cîţu a succédé au poste de ministre intérimaire de la Santé après que le vice-Premier ministre Dan Barna, coprésident de l'alliance USR-PLUS, ait refusé le poste intérimaire.

 

«Je prends la relève en tant que ministre de la Santé jusqu'à ce que nos collègues de la coalition nomment un ministre», a déclaré Cîțu.

Hier, le 14 avril, le Premier ministre a limogé le ministre de la Santé Vlad Voiculescu, membre du partenaire junior de la coalition USR-PLUS, et Andreea Moldovan, une secrétaire d'État au sein du ministère de la Santé nommée par Voiculescu.

La décision est intervenue après la publication d'une ordonnance du ministère de la Santé fixant de nouveaux critères de mise en quarantaine des différentes villes au Journal officiel. Le Premier ministre aurait contesté le fait que les hauts fonctionnaires du ministère de la Santé ne consulteraient pas les autres ministres avant d'émettre leur ordonnance.

L'alliance USR-PLUS, le deuxième plus grand parti des trois qui forment la coalition au pouvoir de centre-droit en Roumanie, a décidé de retirer son soutien au Premier ministre après le limogeage de Voiculescu.

Cîţu a révoqué l'ordonnance fixant de nouveaux critères de quarantaine du 14 avril. La décision a été publiée au Journal officiel.

"La gestion de la pandémie et la disponibilité de 1600 lits de soins intensifs pour les patients atteints de Covid-19 restent nos priorités", a déclaré le Premier ministre.

Cîţu a participé à plusieurs réunions en ligne avec les directeurs des départements de santé publique (DSP) et les directeurs des hôpitaux Covid-19 hier, le 15 avril.

 

 

 

 

Source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale