Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Musée des horreurs communistes sera installé au Palais du Parlement

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 30/07/2019 à 00:00 | Mis à jour le 30/07/2019 à 07:54
musée horreurs communisme palais du parlement roumanie

Un musée qui présentera les crimes, les abus et les tortures subis par le peuple roumain pendant le communisme (1945-1989) doit être créé au Palais du Parlement à Bucarest. Le 25 juillet, le président Klaus Iohannis a promulgué la loi sur la création de ce musée, appelé le Musée des horreurs communistes en Roumanie (Muzeul Ororilor Comunismului in Romania), selon Libertatea.

 



L’objectif principal du musée est de collecter, d’étudier, de préserver et d’exposer les pièces de son patrimoine, conformément à la loi. Son activité est financée par le budget de l’État par l’intermédiaire du Ministère de la culture, mais aussi par les revenus propres du musée provenant d’activités spécifiques, de dons et de parrainages.



La loi dit également que ce musée sera la pièce maîtresse d'un projet plus vaste appelé "Sentier communiste", a rapporté Digi24. Plus précisément, à Bucarest, les visiteurs pourront visiter ce musée des horreurs communistes mais également d'autres bâtiments d'importance historique. De plus, au niveau national, l'itinéraire comprendra un certain nombre de bâtiments dans lesquels des institutions ou des prisons communistes ont été en activité.

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

URCAN sam 24/08/2019 - 22:43

cela s apelle IN SITU

Répondre
Commentaire avatar

roundtrip mer 31/07/2019 - 09:34

Et le clou de la fète c'est que les tortionnaires Sécurists qui ont tant fait souffrir le Peuple Roumain et qui pour certains ont actuellement les manettes du pays auront tout loisir d'y mener leurs petits enfants en leur disant; Tu vois mon petit papy y était . A quand une vraie Justice pour punir ces immondes personnages.

Répondre

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles