Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

L'avocat roumain dans l'affaire Roșia Montană nommé à la plus haute fonction du CIRDI

Ștefan Deaconu, l'un des avocats qui ont représenté avec succès la Roumanie dans le procès «Roșia Montană», a été nommé arbitre au nom de la Roumanie au sein du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI), qui fait partie de la Banque mondiale, informe le Chambre de Commerce et d'Industrie de Roumanie (CCIR).

Stefan-Deaconu-750x430Stefan-Deaconu-750x430
Source de Romania Journal.ro
Écrit par Lepetitjournal Bucarest
Publié le 4 juin 2024, mis à jour le 4 juin 2024


«La nomination de M. Ștefan Deaconu comme arbitre commercial représentatif de la Roumanie au sein de l'institution professionnelle la plus puissante du monde, le CIRDI, n'est rien de plus qu'une reconnaissance de ses mérites. Il est sans aucun doute possible le meilleur professionnel dans le domaine de notre pays. M. Ștefan Deaconu est président de la Cour d'arbitrage commercial international rattachée au CCIR, depuis 2015, et a été réélu à l'unanimité pour un nouveau mandat en septembre 2023. Enfin, il faut rappeler à l'opinion publique que M. Ștefan Deaconu fait partie de l’équipe d’avocats qui a réussi à éviter une véritable catastrophe financière pour la Roumanie, et je fais ici référence au procès Roșia Montană. Je suis fermement convaincu que M. Ștefan Deaconu représentera avec succès la Roumanie au sein du CIRDI, connaissant parfaitement sa capacité de travail et le professionnalisme avec lequel il traite chaque cas individuel», a déclaré le président du CCIR, Mihai Daraban.

Le CIRDI est le même tribunal qui a gagné le procès de la Roumanie dans l’affaire Roșia Montană.

Le CIRDI, créé en 1966, est la principale institution mondiale dédiée à la résolution des différends internationaux en matière d’investissement par la conciliation, la médiation et l’arbitrage. Actuellement, 165 États sont signataires de la « Convention pour le règlement des différends relatifs aux investissements entre États et ressortissants d'autres États », le document qui constitue la base du CIRDI.

 

 

source : Romania Journal.ro

lepetitjournal.com bucarest
Publié le 4 juin 2024, mis à jour le 4 juin 2024

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions