Mardi 23 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Laura Codruta Kovesi est favorite pour diriger le Parquet européen

Par Grégory Rateau | Publié le 06/02/2019 à 00:00 | Mis à jour le 06/02/2019 à 07:24
Photo : LCV/Shutterstock.com
Laura Codruta Kovesi favorite Parquet européen

Laura Codruta Kovesi, l'ancienne procureur en chef de la Direction nationale anticorruption (DNA) de Roumanie s'est classée première dans la procédure de sélection pour le poste de procureur en chef du Bureau du procureur européen (EPPO), selon un document partagé par le député roumain Iulian Bulai de l'Union Sauvez la Roumanie (USR) sur Facebook.

 

 

Outre Kovesi, le Français, Jean-François Bohnert et l'Allemand, Andres Ritter, figurent sur la liste des finalistes.

 

"Les qualifications et l'expérience de ces candidats les ont classés au premier rang pour le poste de procureur européen en fonction des critères de sélection énoncés à l'article 14, paragraphe 2, du règlement (UE) n° 2017/1939 du Conseil européen et dans la fiche pour le poste de procureur européen publié le 18 décembre 2018, compte tenu du caractère très particulier de la fonction à laquelle les candidats postulent", écrit le comité de sélection dans sa recommandation au Parlement européen.

 

Le comité de sélection a évalué les qualifications et l'expérience des 24 candidats admissibles qui ont soumis leur curriculum vitae pour ce poste et a ensuite interviewé les 11 meilleurs candidats les 30 et 31 janvier. La commission a envoyé sa liste restreinte de trois candidats au Parlement européen et au Conseil de l'UE. Le Parlement européen sélectionnera le lauréat sur cette liste restreinte.

 

La mission du procureur de l'UE sera de lutter contre la fraude dans le secteur des finances de l'UE. Il aura aussi le pouvoir de mener des enquêtes et de poursuivre les crimes portant atteinte aux intérêts financiers de l'UE. L'EPPO mènera des enquêtes transfrontalières sur les fraudes impliquant des fonds de l'UE de plus de 10 000 euros ou sur les cas transfrontaliers de fraude à la TVA impliquant des dommages supérieurs à 10 millions d'euros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/romanian-is-favorite-to-lead-european-public-prosecutors-office/

 

 

 

 

 

 

 

 

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Nonoscu mer 06/02/2019 - 08:17

Quelle revanche ! Pas étonnant que le ministre de la justice lui jette des peaux de banane pour la faire chuter. Le Liviu aussi doit flipper, avec toutes les casseroles qu'il traîne. Quelle revanche !

Répondre
Commentaire avatar

Gerald mer 06/02/2019 - 11:12

Bravo Laura Kovesi. Stop aux malfaisants.

Répondre
Commentaire avatar

Alain sam 02/03/2019 - 08:59

L'acharnement du parti socialiste Roumain envers Laura Kovesi est la meilleure preuve de son efficacite et de son integrite. J'espere que l'Europe politicienne n'aura pas le dessus et que les qualites des candidats seront avant tout retenues. Si le choix devait resulter du fait la France soutient son candidat parcequ'il est Francais...et que la classe dirigeante en Roumanie rejette massivement son ex-procureur (pas la population bien sur), l'Europe et ses politiciens perdront toute credibilite. Il faut egalement donner une place a ces personnes de l'Est qui auront toujours a prouver plus que quiconque ce dont ils sont capables.

Répondre