La Roumanie veut renforcer le contrôle des importations de déchets à la frontière

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 21/12/2021 à 00:00 | Mis à jour le 21/12/2021 à 11:29
Photo : Emmet / Pexels
importations de déchets en Roumanie

Le gouvernement roumain a limité à 15 le nombre de points de passage frontaliers par lesquels les déchets recyclables peuvent être introduits dans le pays.

 

La Roumanie ne peut pas être la décharge de l'Europe, a déclaré le ministre de l'Environnement Tanczos Barna.

La décision intervient après une longue série de transports frauduleux de déchets quand des déchets illégaux ont été repérés à la frontière à plusieurs reprises en 2021.

« Grâce à cette approche, nous limiterons à 15 le nombre de points frontaliers où les matières premières pour l'industrie du recyclage peuvent entrer dans le pays, et nous créerons une base de données des entreprises qui ont le droit d'apporter ces matières en Roumanie.

En collaboration avec des collègues du ministère de l'Intérieur, nous avons créé le cadre juridique pour contrôler très attentivement tous ces transports et nous assurer qu'ils contiennent exactement ce qui est prévu dans les documents de transport. Tout ce qui n'est pas enregistré sera renvoyé au pays d'origine dès la frontière, et pour les transports qui s'avèrent être en règle, leur entrée dans le pays sera surveillée en temps réel, jusqu'à la destination », a expliqué le ministre Tanczos Barna, cité par News.ro.

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale