TEST: 2245

La Roumanie se classe au 15e rang des pays les plus pollués d'Europe

Par Grégory Rateau | Publié le 18/03/2021 à 00:00 | Mis à jour le 18/03/2021 à 00:00
pollution roumanie greenpeace

La Roumanie était classée 15e parmi les pays les plus pollués d'Europe en 2020 dans un nouveau rapport sur la qualité de l'air cité par Greenpeace Roumanie. Dans le même rapport, Bucarest était classée 51e dans le classement des capitales les plus polluées du monde.

 

Selon le Rapport sur la qualité de l'air dans le monde 2020, qui analyse les données de PM2,5 rapportées par les stations de surveillance du monde entier, telles qu'agrégées via la plate-forme d'information sur la qualité de l'air d'IQAir, 84% des pays surveillés ont vu des améliorations de la qualité de l'air l'année dernière, principalement en raison de mesures mondiales prises pour ralentir la propagation du COVID-19. Des améliorations de la qualité de l'air en 2020 par rapport à 2019 ont été observées dans des villes telles que Pékin (-11%), Chicago (-13%), Delhi (-15%), Londres (-16%), Paris (-17%), et Séoul (-16%), a déclaré Greenpeace Roumanie.

Dans le monde, seuls 24 des 106 pays suivis ont respecté les recommandations annuelles de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour les PM2,5 en 2020.

En Europe, environ la moitié des villes dépassent les objectifs de l'OMS pour les PM2,5 annuelles, selon le même rapport. Les niveaux les plus élevés de pollution PM2,5 ont été enregistrés en Europe du Sud-Est, avec la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine du Nord et la Bulgarie en tête. La Roumanie est au 15e rang des pays les plus pollués.

«La surveillance et les rapports gouvernementaux sur la qualité de l'air en Europe sont relativement omniprésents. Alors que l'Europe du Nord et de l'Ouest constituent les réseaux de surveillance de la qualité de l'air les plus denses avec 818 villes couvertes, l'Europe de l'Est et du Sud n'est pas loin derrière avec 616 villes couvertes », indique le rapport.

«En Roumanie, les autorités ne surveillent pas correctement les PM2,5 dans les zones urbaines. En raison de ce manque de données, plusieurs réseaux indépendants de mesure de ce polluant ont vu le jour, qui apportent des données précieuses révélées ensuite au public. À Bucarest, une seule des six stations officielles surveille la poussière fine, et elle est située à la périphérie de la ville, sur les rives du lac Morii », a déclaré Alin Tanase, coordinateur de la campagne de Greenpeace Roumanie.

Le rapport comprend également un classement des capitales les plus polluées du monde, où Bucarest figure à la 51e. La capitale la plus polluée est Delhi, en Inde. Au pôle opposé, l'air le plus pur se trouve dans les îles au milieu de l'océan, comme les îles Vierges et la Nouvelle-Zélande, ou dans les capitales des pays nordiques, la Suède et la Finlande en tête.

Le rapport complet est disponible ici.

 

 

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale