La Roumanie mettra fin à l'état d'alerte et commencera à lever certaines restrictions

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 04/03/2022 à 16:15 | Mis à jour le 04/03/2022 à 16:21
Photo : Presidency.ro
romania_president_klaus_iohannis_ends_state_of_alert_presidency.ro_

Les autorités roumaines ne prolongeront pas l'état d'alerte dû à la pandémie de COVID-19 au-delà du 8 mars 2022, a annoncé ce vendredi 4 mars le président roumain Klaus Iohannis.

 

À la mi-mars 2020, le président a instauré l'état d'urgence en Roumanie quand la première vague de la pandémie de COVID-19 avait frappé le pays. En mai 2020, l'état d'urgence a été remplacé par l'état d'alerte, qui a été prolongé jusqu'à aujourd'hui. L'état d'alerte a permis au gouvernement d'appliquer diverses restrictions dans le but de gérer la pandémie.

« L'épidémie de COVID-19 est sur une tendance accélérée à la baisse dans notre pays, et la cinquième vague est sur le point de se terminer. Il est donc temps de prendre de nouvelles décisions liées à la gestion de cette situation, des décisions ayant un impact majeur pour l'avenir », a déclaré Iohannis dans un communiqué de presse publié le 4 mars.

"Avec la levée de l'alerte, une série de mesures qui étaient en vigueur jusqu'à présent seront supprimées. Les mesures complètes seront annoncées et expliquées en détail, au cours de la prochaine période, par les autorités compétentes. »

Iohannis a ajouté qu'après la fin de l'état d'alerte, le ministère de la Santé restera en charge de la gestion de l'évolution de la pandémie.

Au cours des deux années qui ont suivi l'apparition du premier cas d'infection au COVID-19 en Roumanie, environ 64 000 personnes sont décédées des suites de cette maladie, ce qui représente environ 2,3 % du nombre total de personnes infectées par le virus, selon les derniers chiffres officiels.

La cinquième vague de la pandémie, également connue sous le nom de "vague Omicron", a commencé en janvier de cette année et a culminé le 1er février, lorsque plus de 40 000 nouveaux cas d'infection ont été signalés en une seule journée. Cependant, le nombre de décès quotidiens associés au virus était inférieur d'environ deux tiers par rapport à la "vague Delta" qui avait eu lieu en octobre 2021. Le 4 mars, la Roumanie a signalé 5 600 nouveaux cas de COVID-19 et 67 décès.

"Même s'il y a de bons signes que nous sommes entrés dans une phase descendante, il est tout aussi important que nous continuions à nous vacciner et à nous protéger, car nous devrons très probablement vivre avec ce virus", a déclaré le président Iohannis.

La Roumanie a l'un des taux de vaccination contre le COVID-19 les plus bas d'Europe, avec un peu plus de 8 millions de personnes vaccinées, ce qui représente 41,5 % de la population adulte, selon les données officielles.

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale