La Roumanie emprunte un montant record en janvier, un tiers du total de 2021

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 03/02/2022 à 00:00 | Mis à jour le 03/02/2022 à 00:00
Photo : Pixabay
emprunt euros

En janvier, le gouvernement roumain a emprunté 28,87 milliards de RON (5,84 milliards d'EUR) aux banques et aux investisseurs obligataires, dont deux eurobonds. Ce montant est un nouveau record mensuel et intervient après qu'à la fin de l'année dernière, le ministère des Finances ait été contraint de renoncer à un eurobond en plein milieu d'une crise politique, a rapporté Profit.ro.

 

 

Au lieu de 10 milliards d'euros comme prévu, le gouvernement a levé 7 milliards d'euros avec des eurobonds l'année dernière, ce qui explique les émissions répétées en janvier de cette année (le deuxième tour d'eurobonds devrait toutefois être comptabilisé pour le mois de février).

En plus des eurobonds, 1,94 milliard d'euros supplémentaires (9,6 milliards de RON) sont entrés dans les comptes du gouvernement sous la forme d'un paiement anticipé pour les 14,6 milliards d'euros de prêts au titre du PNRR (Plan national de relance et de résilience)

Ainsi, les emprunts de janvier atteignent un total de 38,5 milliards de RON. Ce montant, qui comprend non seulement les émissions obligataires et les prêts des institutions internationales (en l'occurrence, la Commission européenne), est également un record.

Les prêts de l'année dernière s'élevaient à 104,1 milliards de lei, en dessous du besoin de financement de 131,5 milliards de lei (contre 136,2 milliards de lei pour refléter le déficit budgétaire de 80 milliards de lei, en dessous des prévisions de 84,9 milliards de lei). Les 104 milliards de prêts en 2021 sont nettement inférieurs aux 167 milliards de lei empruntés par le gouvernement en 2020, alors que le besoin de financement était de 149 milliards de lei.

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale