TEST: 2245

"La résidence de poche" 2021 à l'Institut français de Roumanie

Par ARTA GRAFICA | Publié le 16/02/2021 à 15:19 | Mis à jour le 16/02/2021 à 15:53
rezidenta de buzunar résidence de poche 2021

L'Institut français de Roumanie est fier de vous présenter les futurs résidents de sa "résidence de poche". Une résidence où les artistes seront logés pour y développer leurs projets et aussi bénéficier des réseaux de l'Institut.

 

Suite à l’appel à candidatures lancé le 3 décembre 2020 et suite aux délibérations du jury présidé par le réalisateur Cristian Mungiu (composition ci-dessous), l’Institut français de Roumanie a le plaisir de publier la liste des candidat.e.s retenu.e.s pour "La résidence de poche de 2021".

 

Composition du jury :

Président : Cristian Mungiu, réalisateur, scénariste, producteur

Christian Ciucă, chef d'orchestre, fondateur de l'Ensemble Instrumental de Paris ;

Gianina Cărbunariu, metteur en scène, dramaturge, directrice du Théâtre de la Jeunesse Piatra Neamț ;

Frédéric Martel, écrivain, chercheur, journaliste à France Culture ;

Hélène Roos, diplomate, directrice de l'Institut français de Roumanie, conseillère de coopération et d’action culturelle près l’ambassade de France en Roumanie ;

Corina Șuteu, experte et consultante en politiques culturelles ;

Jean-François Zygel, pianiste, improvisateur, compositeur ;

Xavier Leroux, attaché culturel près l’ambassade de France en Roumanie.

 

Statistiques :

Sur les 78 dossiers reçus, 65 candidatures recevables ont été étudiées, dont 21 projets cinématographiques, 20 projets littéraires, 17 projets dramatiques, 6 projets musicaux et 1 projet numérique.

 

Les candidats retenus sont :

Bogdan Zamfir, La Génération Y. Entre mal-être et révolte (dramaturgie)

Jonathan Pontier et Mathias Lévy, Concerto roumain pour ensemble à cordes (musique)

Fernanda Areias et Eliane Umuhire, Solas (dramaturgie) 

Cleo T. et Zéno Bianu, Le désespoir n'existe pas (musique)

Alexandru Dumitru, Bucătăria romilor și obiceiurile lor (littérature)        

Alexandra Sand et Laurent Bazin, Intelligences avec l’ennemi (dramaturgie)      

Ana Țăran, Cosmographie (cinéma)

Carolina Vozian, Cui îi e frică de plăcerea queer? (dramaturgie)

Théo Zimmermann, Pe sus (cinéma)           

Alle Dicu et Antoine Herran, Zenobia, și așa mai departe (cinéma)          

Tamara Erde, The Lesson of Images (cinéma)                    

 

*En cas d'un ou plusieurs désistements des candidats de la liste principale, d'autres candidats inscrits sur une liste de réserve pourraient bénéficier d’une résidence en 2021.                                    

 

Calendrier :

 

Les résidences sont prévues entre mars et décembre 2021, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale