La présence des femmes en politique et dans les affaires en Roumanie

Par Grégory Rateau | Publié le 09/03/2021 à 00:00 | Mis à jour le 09/03/2021 à 09:25
Photo : Pixabay.com
présence femmes politique affaires roumanie

La Roumanie est au-dessus de la moyenne de l'UE pour la part des femmes aux postes de direction, mais parmi les dernières de l'Union européenne pour la part des femmes au Parlement et au gouvernement.

 

Environ quatre postes sur dix (40%) de direction dans les grandes entreprises roumaines sont occupés par des femmes, selon les données d'Eurostat pour 2019. La part des femmes cadres en Roumanie était supérieure à la moyenne européenne de 37%, mais pas parmi les plus élevées de l'UE.

Ainsi, la Roumanie est 12e et loin derrière la Lettonie, où près de 55% des postes de direction sont occupés par des femmes. La Pologne et la Bulgarie comptent également presque autant de femmes que d'hommes à des postes de direction (plus de 48%). À l'autre extrémité, Chypre n'a que 22% des postes de direction occupés par des femmes, tandis que la Croatie et l'Italie en ont moins de 28%.

Alors que la Roumanie est au-dessus de la moyenne de l'UE pour le nombre de femmes à des postes de direction, le pays est parmi les derniers pour la présence des femmes au Parlement ainsi qu'au gouvernement. Selon Eurostat, la part des femmes au Parlement et au gouvernement roumains a atteint 20% en 2020, soit le double par rapport à 2012 (9,9%). La moyenne de l'UE était de 32,7% et la Suède comptait presque autant de femmes que d'hommes (49,6%) au Parlement et au gouvernement, suivie de la Finlande (46%), de la Belgique (43,3%), de l'Espagne (42,2%) et de la Norvège (40,8%). %). À l'opposé, en Hongrie, seuls 12,6% des députés et des ministres étaient des femmes.

Les chiffres de la Roumanie ont légèrement diminué après les élections générales de décembre 2020. Seuls 88 des 466 députés (18,8%) sont désormais des femmes. La part est un peu plus élevée au Sénat (19,1%) qu'à la Chambre des députés (18,8%).

La situation est encore pire au gouvernement. Après avoir eu la première femme Premier ministre en 2018 - Viorica Dancila du PSD, la Roumanie n'a actuellement qu'une seule femme dans le cabinet de centre-droit dirigé par Florin Citu - la ministre du Travail Raluca Turcan (PNL). Les 20 autres ministres sont tous des hommes.

La femme qui occupe actuellement le siège politique le plus élevé en Roumanie est la présidente du Sénat Anca Dragu, qui représente l'alliance progressiste USR-PLUS, le partenaire junior de la coalition au pouvoir du PNL.

 

 

 

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale