TEST: 2245

La motion de censure du PSD contre le gouvernement libéral a échoué

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 02/09/2020 à 00:00 | Mis à jour le 02/09/2020 à 00:00
Photo : Photo: Gov.ro
motion de censure PSD contre le gouvernement libéral a échoué politique roumanie

Le gouvernement libéral roumain dirigé par le Premier ministre Ludovic Orban a survécu à la motion de censure présentée par le Parti social-démocrate (PSD) de l'opposition.



Seuls 226 députés ont assisté à la séance conjointe du Parlement pour le vote de la motion, contre 233 nécessaires pour obtenir le quorum.

Ainsi, le vote n'a pas pu avoir lieu et la motion a été rejetée car la session parlementaire extraordinaire s'est terminée le 31 août, a expliqué G4media.ro.

Le PSD, Pro Romania et l'Alliance des libéraux et démocrates (ADLE) ont été les seuls partis à soutenir la motion. Cependant, cinq députés du PSD n'ont pas non plus assisté à la réunion pour diverses raisons.

Le président du PSD, Marcel Ciolacu, a déclaré que les cinq députés, dont deux n'ont pas pu assister au vote pour des raisons médicales, seraient expulsés. Il a également déclaré qu'il convoquerait la direction du parti dans quelques jours pour discuter de nouvelles mesures contre le gouvernement. Lorsqu'on lui a demandé s'il contrôlait le parti qu'il dirige, Ciolacu a répondu: "Eh bien, vous ne voyez pas?"

Ciolacu a été récemment élu président du PSD lors d'un congrès en ligne. À ce moment-là, il s'est dit convaincu que sa motion de censure contre le gouvernement serait adoptée.

Cependant, les médias ont rapporté ces derniers jours que certains dirigeants des différentes organisations régionales qui s'opposent à Ciolacu envisageaient de boycotter le vote sur la motion de censure.

 

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale