La Grande Démission? 21% des salariés quitteraient leur emploi d'après un sondage

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 24/01/2022 à 00:00 | Mis à jour le 24/01/2022 à 00:00
Photo : Pixabay
des hommes travaillent dans un bureau

La Grande Démission, un phénomène qui a pris de l'ampleur aux États-Unis et en Europe occidentale, a également atteint la Roumanie, selon une étude de la plateforme de recrutement locale eJobs. 21 % des répondants au sondage ont déclaré qu'ils démissionneraient même sans plan B s'ils n'étaient plus satisfaits de leur emploi actuel. Le reste de 79% attendrait une nouvelle opportunité de carrière.

 

La plupart de ceux pour qui le fait de changer d'emploi en 2022 est une priorité (82%) ont déjà commencé à chercher un autre emploi, selon l'étude eJobs. De plus, 43% d'entre eux estiment avoir besoin de 3 mois maximum pour obtenir l'offre professionnelle qu'ils souhaitent.

"L'année qui vient de s'achever a entraîné des changements d'emploi pour 36 % des personnes interrogées dans notre enquête, et nous nous attendons à ce que ce pourcentage augmente de manière significative en 2022. Toutes les démissions reportées en raison de l'incertitude et de la peur, atteindront désormais les ressources humaines si les employeurs ne parviennent pas à les empêcher. On ne parle plus des peurs et des hésitations du début de la pandémie mais de candidats plus déterminés, confiants, qui n'acceptent plus les demi-mesures. Nous voyons qu'ils n'hésiteraient pas à quitter un employeur dont ils ne sont plus satisfaits, avant même de trouver un autre emploi, précisément parce qu'ils sont convaincus qu'ils trouveront mieux rapidement », a expliqué Raluca Dumitra, responsable du marketing chez eJobs Roumanie.

Selon la même étude, les priorités des candidats pour 2022 sont encore plus ambitieuses. 71% des répondants visent un changement professionnel, que ce soit un nouvel emploi en Roumanie (30,8%) ou à l'étranger (4,1%), un meilleur salaire (30,9%), ou encore des changements de carrière plus audacieux, comme une reconversion (5,2% ).

Les multinationales continuent d'être les employeurs les plus attractifs pour les Roumains, étant le premier choix pour plus d'un tiers des répondants. D'autre part, 11% choisiraient de travailler pour une entreprise roumaine, tandis que 25% se concentreraient sur les plus petites entreprises ou sur les start-ups.

La flexibilité est un critère primordial pour les Roumains à la recherche d'un nouvel employeur, 18 % d'entre eux optant pour une entreprise qui offre la possibilité de travailler à 100 % à distance, sans tenir compte d'autres critères.

L'enquête eJobs a été menée entre le 15 décembre 2021 et le 5 janvier 2022, sur un échantillon de 2 677 répondants.

 

 

source

 

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale