La CE accorde à la Roumanie 4 mois pour fermer ses décharges illégales

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 18/05/2020 à 00:00 | Mis à jour le 18/05/2020 à 00:00
Photo : Pixabay.com
La CE accorde à la Roumanie 4 mois pour fermer ses décharges illégales

La Commission européenne (CE) a demandé le jeudi 14 mai à la Roumanie de fermer, sceller et réaliser des travaux de nettoyage environnemental sur 48 décharges illégales, conformément à une décision de la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) datant du 18 octobre 2018.

 

La Roumanie dispose de quatre mois pour remédier à la situation, a indiqué la CE dans un communiqué de presse.

La Roumanie avait été obligée de fermer et de réhabiliter les décharges non conformes (municipales et industrielles) avant le 16 juillet 2009. En raison de la lenteur de la mise en application de cette décision, la Commission a décidé de porter cette question devant la Cour de Justice de l'UE (CJUE) en février 2017. La décision de la CJUE visait 68 décharges, dont seulement 20 ont été fermées à ce jour.

La CE a également envoyé à la Roumanie une lettre lui accordant un délai de quatre mois pour prendre les mesures nécessaires pour remédier aux problèmes liés à la qualité de l'air.

Le 30 avril 2020, la CJUE a publié un arrêt condamnant la Roumanie pour non-respect de la directive 2008/50 / CE du Parlement européen et du Conseil de l'UE sur « la qualité de l’air ambiant et un air pur pour l’Europe ».

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Carloman lun 18/05/2020 - 08:46

C'est ce qu'il faut faire. Quand les autorités ne font rien, l'Europe doit rappeler les règlements communautaires que chaque pays a signé. Que les politiques, derrière, ne communiquent pas en affirmant sue c'est un scandale, ou bien même qu'ils ne savaient pas...

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale