TEST: 2245

La BBC présente Viscri, le village roumain préféré du prince Charles

Par Grégory Rateau | Publié le 14/09/2020 à 00:00 | Mis à jour le 14/09/2020 à 00:00
Photo : flickr / Aleksander Dragnes
BBC présente Viscri village roumain préféré du prince Charles tourisme culture

La BBC a publié un article sur Viscri, le petit village de la région roumaine de Transylvanie qui est devenu un des hauts lieux du tourisme en Roumanie depuis ces dernières années.



Seules 450 personnes vivent actuellement à Viscri. Le village est devenu célèbre après que le prince Charles y ait acheté une vieille maison en 2006 et qu'il a entièrement rénovée. La popularité de l'endroit n'a cessé d'augmenter depuis ainsi que le nombre de touristes de passage.

Et les touristes et leurs voitures ont considérablement perturbé la vie du village: "L'atmosphère d'aujourd'hui est plus semblable à un parc à thème urbain qu'à un village agricole traditionnel", a écrit la BBC.

"Les voitures passent très tôt le matin jusqu'à tard dans la soirée", a déclaré à la BBC Martin Lascu, un habitant de Viscri.

"Tout le monde vient à cause du prince Charles", s'est également plaint Martin.

En 2005, seuls 5 000 touristes avaient acheté des billets d'entrée à l'église luthérienne fortifiée du XIIe siècle de Viscri. Le nombre a suivi une tendance à la hausse depuis lors, atteignant jusqu'à 45000 en 2019.

Cependant, l'église n'est pas la seule attraction, car les gens sont également attirés par la ferme traditionnelle saxonne de couleur bleue du prince. Les touristes viennent constamment voir la maison du prince Charles à Viscri pour y prendre des photos.

«Au fur et à mesure que la popularité de Viscri a augmenté, le village est devenu un haut lieu de résidence de vacances pour les étrangers cosmopolites et les riches Roumains. C'est également une destination attractive pour les entrepreneurs de Bucarest qui souhaitent ouvrir des maisons d'hôtes et des restaurants», a également écrit la BBC.

En conséquence, les prix des logements dans le village ont explosé. Et cela pourrait signifier que les habitants qui ont grandi dans la région n'auraient plus la possibilité d'acheter une maison ou de continuer à vivre dans le village de leur enfance.
 

 

Vous pouvez également découvrir notre article aussi consacré à ce village ici

 

 

 

source

Sur le même sujet
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale