Samedi 14 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Klaus Iohannis refuse le débat avec Viorica Dancila

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 15/11/2019 à 00:00 | Mis à jour le 15/11/2019 à 00:00
Photo : Inquam Photos/Octav Ganea
klaus iohannis refuse débat avec viorica dancila roumanie élection deuxième tour

Le président sortant, Klaus Iohannis, le candidat ayant les plus grandes chances de remporter le deuxième tour aux élections présidentielles en Roumanie, a refusé un débat électoral avec la candidate Viorica Dancila. Iohannis a déclaré : "il ne peut y avoir de débat avec un candidat d'un parti qui a gouverné contre les Roumains."

 



Iohannis est le candidat du Parti libéral national (PNL), tandis que Dancila, l’ancien Premier ministre du pays, représente le Parti social-démocrate (PSD).



"Il ne peut y avoir d’échange d’idées avec le représentant d’un PSD non réformé, qui a foulé aux pieds l’état de droit, qui voulait que la Roumanie déraille de sa trajectoire européenne au profit d’un groupe de criminels", a déclaré Klaus Iohannis dans un poste de Facebook.



"Nous parlons du candidat d'un parti qui imite maintenant la démocratie, après avoir systématiquement défié les valeurs et les principes démocratiques, un parti qui a humilié les Roumains, qui constituait un bouclier pour les politiciens corrompus", a ajouté l'actuel président.



Il a également déclaré qu'à son tour, il engagerait des dialogues directs avec les citoyens, les journalistes et les représentants de la société civile au cours de la prochaine période.



Iohannis a donc répondu à une remarque ironique de Viorica Dancila, qui a partagé sur sa page Facebook officielle un message de 2014 dans lequel Klaus Iohannis reprochait à Victor Ponta de ne pas avoir tenu un débat électoral. À cette époque, Iohannis et Ponta se présentaient tous les deux pour la présidence de la Roumanie.



"Je trouve que Mr. Victor Ponta conserve la même arrogance lorsqu'il s'agit d'organiser un débat électoral pourtant si nécessaire, attendu de tous les Roumains désireux de connaître les projets des deux candidats restants dans la course au palais de Cotroceni", a déclaré autrefois Klaus Iohannis sur un poste Facebook pendant la campagne électorale de 2014. À présent, Dancila a partagé ce post, l'interrogeant sur cette "attitude arrogante" et le débat "indispensable".



Au début de cette semaine, le PSD a envoyé une lettre à l'équipe en charge de la campagne électorale de Klaus Iohannis, demandant au moins deux débats entre les deux candidats avant le deuxième tour de l'élection présidentielle. Cependant, Dan Motrean, responsable de la campagne du PNL, a déclaré que les libéraux et Iohannis avaient décidé de ne pas assister aux débats avec Dancila, car cela "n'apporterait rien de plus" et ne clarifierait rien puisque les deux candidats avaient occupé des fonctions publiques au cours des dernières années. Leurs prises de position et leurs activités politiques sont bien connues des citoyens.



Dans ce contexte, c’est peut-être la première fois depuis 20 ans qu’il n’y aura pas de débat électoral au deuxième tour de l’élection présidentielle en Roumanie, a rapporté le local Stirileprotv.ro. Les seules élections présidentielles dans lesquelles il n'y avait pas eu de débat entre les candidats étaient celles de 2000, année où l'ancien président Ion Iliescu avait remporté la victoire devant Vadim Tudor.

 

 

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Bucarest ?

TRADITIONS

La "danse des ours", une tradition unique en Roumanie

Si pour vous le réveillon de Noël est synonyme de foie gras, champagne et dinde aux marrons, les fêtes d’hiver ont toujours quelque chose de magique et les Roumains adorent leurs traditions, censées a