TEST: 2245

Iohannis a déclaré que la guerre en Ukraine ne s'étendrait pas aux pays de l'OTAN

Par Grégory Rateau | Publié le 17/03/2022 à 00:00 | Mis à jour le 17/03/2022 à 00:00
Photo : Presidency.ro
klaus iohannis guerre Ukraine otan

Dans une déclaration publique le mardi 15 mars, le président roumain Klaus Iohannis a déclaré que la guerre en Ukraine ne s'étendrait pas aux pays de l'OTAN, mais dans le même temps, il a réitéré la nécessité de renforcer le flanc oriental de l'Alliance, pour prévenir et décourager toute attaque éventuelle.

 

"Nous ne pensons pas que ce conflit s'étendra aux pays de l'OTAN, mais d'un autre côté, nous voulons être très bien préparés à toute situation, nous devons donc renforcer notre défense sur le flanc est. Le flanc est doit être fort, si fort que personne ne puisse jamais penser à l'attaquer. C'est le concept de force et de dissuasion de l'OTAN, un pouvoir qui fait que tout adversaire éventuel renonce à une attaque", a déclaré Iohannis après une rencontre avec le président bulgare Rumen Radev.

"Il est très clair que le flanc oriental doit être consolidé, il doit être équilibré de manière à ce que notre partie, la partie sud, la partie vers la mer Noire soit aussi bien consolidée et défendue que la partie nord, vers la Baltique. En ce sens, nous croyons que nous pouvons prévenir tout conflit dans notre région", a-t-il ajouté.

Le président roumain Klaus Iohannis a reçu mardi le dirigeant bulgare Rumen Radev à Bucarest. Les deux responsables ont discuté de la situation sécuritaire générée par l'agression militaire russe contre l'Ukraine et des moyens de combattre les effets de ce conflit.

Dans ce contexte, le président Iohannis a également reconfirmé le "soutien total" de la Roumanie aux réfugiés ukrainiens et a souligné l'importance de "l'opérationnalisation rapide de l'interconnexion Bulgarie-Grèce" comme mesure pour réduire la dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie.

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale