TEST: 2245

ETUDE - 45% de profs favorables à la dictature et à la peine de mort

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 22/10/2018 à 00:00 | Mis à jour le 22/10/2018 à 07:52
pencil-918449_640

De nombreux enseignants roumains se déclarent favorables à un régime dictatorial, se déclarent pour la peine de mort et estiment que l'homosexualité ne peut être acceptée, selon une étude menée par quatre chercheurs de l'université Babeş-Bolyai de Cluj-Napoca.

 

 
 
Les chercheurs ont interviewé 1 427 enseignants pour essayer de connaître leurs opinions sur différents sujets.
 
 
L'étude a révélé que 45% des enseignants roumains sont d'accord avec un régime dictatorial et 40% soutiennent l'idée de la peine de mort, a rapporté la section locale de Rfi.ro. Dans le même temps, 40% d'entre eux pensent que l'homosexualité ne peut être acceptée.
 
 
De plus, environ un enseignant sur trois ne veut pas avoir de Roms en tant que voisins et un pourcentage similaire ne veut pas avoir à faire à des membres de la communauté LGBT ou à des couples de personnes non mariées. Dans le même temps, plus de 50% des personnes interrogées ne veulent pas avoir à faire à des personnes qui consomment des drogues ou à des personnes dépendantes de l'alcool.
 
 
Enfin, 31,6% des enseignants pensent que les parents ont parfois le droit de battre leurs enfants.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
3 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Gabriel mer 24/10/2018 - 23:27

Non mais c'est quoi cette histoire à la con ?! Les roumains viens tout juste de PAS valider un référendum qui souhaitais changer la Constitution en faveur du mariage hetero... Autrement dit, les roumains sont pas homophobes ! L'histoire de la dictature est encore plus folle ainsi que la peine de mort. Que des foutaise ! La Roumanie peut donner des leçons à pas mal des pays, y compris à la France, qui a merdé grave avec les émigrés du Maghreb... Chez nou tu peut sortir la nuit sans avoir peur.

Répondre
Commentaire avatar

Coconuts lun 22/10/2018 - 15:34

Pour pouvoir mettre ces resultats en perspectives, il est essentiel de savoir: 1- comment ont ete formulees les questions du sondage 2- l'opinion des professeurs reflette-elle celle des roumains en general ? Qu'en est-il des autres corps de metier ? Les docteurs, paysans, ingenieurs sont ils plus liberaux ? L'age et la classe sociale sont ils des elements partisans qui marquent une difference entre pro et anti...

Répondre
Commentaire avatar

Nonoscu lun 22/10/2018 - 10:41

En fait, ce sondage reflète ce que le peuple roumain dans son intégrité a dans la tête? Le seul problème c'est que les profs sont payés pour éduquer les enfants et à ce train là, la Roumanie n'est pas prête d'évoluer. Au delà de ce sondage, le problème des profs c'est qu'il délaissent leur tâche. Les profs basent tout sur les méditations qu'ils font à leurs élèves une fois l'école terminée, c'est un gros revenu pour eux et ça se fait au "black"!. Ils bâclent les cours pour que les mômes viennent faire des méditations avec eux, et ces élèves sont privilégiés et sur-notés. On assiste parfois à des trucs bizarres, des mômes ne viennent pas au lycée et ne font que des méditations avec leurs profs. Cahier de présence? connait pas!

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale