Elections européennes 2019: qui sont les candidats de la Roumanie?

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 10/04/2019 à 00:00 | Mis à jour le 10/04/2019 à 07:16
Photo : Shutterstock.com
elections-europeennes-candidats-roumanie-2019

Un ancien président, trois anciens Premiers ministres de la Roumanie, un ancien Premier ministre moldave, plusieurs anciens ministres roumains, des maires et des journalistes figurent parmi les candidats les plus prometteurs pour représenter la Roumanie au sein du Parlement européen après les élections du 26 mai.

 

La Roumanie aura 33 représentants dans le prochain Parlement européen, soit un de plus qu’aujourd’hui. La Roumanie se classera ainsi au sixième rang parmi les États membres de l'UE de par le nombre de ses députés, après l'Allemagne (96), la France (79), l'Italie (76), l'Espagne (59) et la Pologne (52).

 

Le Parti Social-Démocrate (PSD), principal parti au pouvoir en Roumanie, et le Parti National Libéral (PNL) sont au coude-à-coude d’après les derniers sondages, avec environ 26% des intentions de vote. Chacun des deux partis pourrait ainsi avoir environ 10 représentants au sein du prochain Parlement européen, selon ces mêmes sondages.

 

L’alliance 2020 USR + PLUS, une nouvelle force politique composée de l’Union Sauvez la  Roumanie (USR) et du parti de l’ancien Premier ministre Dacian Ciolos - PLUS, se classe troisième dans les sondages avec 15% à 17% des intentions de vote, et pourrait obtenir 5 ou 6 sièges de députés. L'Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe (ALDE), partenaire du PSD au sein de la coalition au pouvoir, dirigée par l'ancien Premier ministre Calin Popescu Tariceanu, détient une part d’intentions de vote de 10 à 12%, à l'instar du parti PRO Romania, un nouveau parti dirigé par l’ancien Premier ministre et chef du PSD, Victor Ponta, qui a réussi à attirer des membres importants du PSD au cours des derniers mois. Les deux partis pourraient obtenir 3 ou 4 sièges.

 

L'Union Démocrate Hongroise (UDMR) et le Parti du Mouvement Populaire (PMP), parti de l'ancien président Traian Basescu, sont également susceptibles d'avoir des représentants au prochain Parlement européen, bien que le PMP soit passé sous le seuil des 5% d’après les derniers sondages. L’UDMR, qui ne dépasse pas les 5%, aura probablement un seul eurodéputé.

 

Au total, 23 partis politiques et 7 candidats indépendants participeront aux élections roumaines pour le Parlement européen, selon les données officielles du Bureau Electoral Central (BEC).

Le ministre des fonds de l'UE conduira la liste du parti au pouvoir

 

rovana-plumb-ministre-fonds-eu-elections-europeennes-2019
Facebook / Rovana Plumb

 

Le PSD, qui fait partie du groupe européen des Socialistes et Démocrates, a désigné Rovana Plumb, l'actuelle ministre des fonds de l'UE, comme tête de liste pour les élections européennes. Rovana Plumb, 58 ans, a été membre du Parlement roumain, ministre dans plusieurs cabinets dirigés par le PSD et membre du Parlement européen de mai 2007 à mai 2012.

 

Carmen Avram, productrice de télévision âgée de 52 ans, dirige des séries d’enquêtes populaires sur Antena 1, une chaîne de télévision appartenant à l’homme d’affaires roumain Dan Voiculescu.

 

Le sénateur Claudiu Manda est troisième sur la liste du PSD, suivi de Cristian Terhes, un prêtre grec-catholique et président de la Coalition des Roumains aux États-Unis.

 

La liste des candidats du PSD susceptibles d'obtenir des sièges au Parlement européen comprend également les députés européens actuels Dan Nica, Maria Grapini et Andi Cristea, Tudor Ciuhodaru, médecin d'urgence et membre du Parlement roumain, le sénateur Adrian Benea, l'ancien ministre des Affaires européennes, Victor Negrescu, et l'actuel ministre des Roumains de l’Etranger, Natalia Intotero, qui occupe la 11e place de la liste.

 

 

Un animateur de talk-show en tête de la liste des Libéraux

 

rares-bogdan-pnl-elections-europeennes-2019
Facebook / Rares Bogdan

 

Le Parti National Libéral (PNL), membre du Parti Populaire Européen (PPE) et principale force d'opposition en Roumanie, a surpris tout le monde en choisissant le présentateur de télévision Rares Bogdan comme tête de liste pour les élections européennes. Rares Bogdan, 43 ans, anime depuis plusieurs années la principale émission de talk-show de la chaîne d’actualités Realitatea TV (Jocuri de Putere – Jeux de Pouvoir). Il a été un critique sévère du parti au pouvoir et de son chef Liviu Dragnea.

 

Mircea Hava, maire d’Alba Iulia, ville du centre de la Roumanie depuis 1996, figure en deuxième position sur la liste du PNL. Alba Iulia a été l'une des principales municipalités de Roumanie à attirer des fonds de l'UE.

 

Siegfried Muresan, l’un des eurodéputés roumains les plus influents, est le troisième sur la liste des Libéraux, suivi par l’ancien ministre de l’Intérieur et co-président du PNL, Vasile Blaga, et de l’eurodéputée Adina Valean. Les députés européens Daniel Buda, Cristian Busoi et Marian-Jean Marinescu ont également des places éligibles (parmi les 10 premiers noms) sur la liste proposée par le PNL, tout comme Gheorghe Falca, maire d'Arad, et l'ancien député et ministre de l'Agriculture Dan Motreanu.

 

L’historien Vlad Nistor, onzième sur la liste du PNL, a peu de chances d’être élu député européen...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/european-elections-2019-romania-candidates

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Tiby jeu 11/04/2019 - 16:20

MDR les même noms qui ont était condamnés pour divers faits sont en 90% sur la liste de candidature. Il faut le faire...Si n'a pas marché au pouvoir du pays car le peuple leurs à expliqué que y a marre de criminels la ils pointent leurs nez aux elections UE. Alors je me pose une question. Est que touts les délinquants finissent là? Car je sais ce que je veux faire quand je grandirai...

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale